RSS

Archives du 02/03/2018

CENTRAFRIQUE : l’ambassadeur français rappelé. Hum…

Le quai d’Orsay aurait mis brutalement fin aux fonctions de Christian Bader, ambassadeur de France en Centrafrique.
Il lui serait reproché une perception peu réaliste de la situation catastrophique de ce pays.
Le diplomate ne sera resté que 18 mois…

Source: Mondafrique/AFP

 

CENTRAFRIQUE : La MINUSCA a pu maitriser quelques éléments de la séléka lourdement armés qui voulaient marcher sur Bambari

Central African Republic Unrest
Crédit Photo: Eléments de la rébellion Seleka au camp RDOT à Bangui/AP Photo/Rebecca Blackwell)

Le Ministre de la Justice Garde des seaux, Flavien Mbata, a fait une déclaration à la radio nationale très tôt ce matin.

Voici l’extrait du Communiqué du Ministre de la Justice Centrafricaine

« A 3 heures du matin, dans la forêt entre l’aérodrome de Bambari et le bac de Ndassima, près d’une cinquantaine d’hommes lourdement armés en marche sur Bambari ont été estompés par la Minusca. Parmi eux, six identifiés comme étant les éléments Séléka du MPC et du FPRC, ont été appréhendés ce 1er mars 2018 et remis à la justice. Le Tribunal de grande instance de Bambari qui devrait engager la procédure a plutôt transféré le dossier au Procureur général près le Tribunal de grande instance de Bangui.

« Conformément au Code de procédure pénale, moi, Ministre de la Justice, instruits le Procureur général d’ouvrir une enquête judiciaire pour association de malfaiteurs, détention illégale d’armes de guerre, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, faits prévus et punis par le Code pénal centrafricain, en ses articles 411, 412, 259, 153, 381 et 382.

« Ils seront gardés à vue selon le Code de procédure pénale et ils auront droit à avoir un avocat.

« Le Gouvernement tient porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’il ne ménage aucun effort pour mettre fin à l’impunité ».

Source: La Fraternité/ACP

 

 
 
%d blogueurs aiment cette page :