RSS

CENTRAFRIQUE : PRESIDENCE : POINT DE PRESSE N° 20 Semaine du 24 au 30 juillet 2017

31 Juil

Le Président de la République Faustin Archange TOUADERA reste très préoccupé par les actes de violence qui continuent de se dérouler dans l’Est de la République Centrafricaine. 
C’est à ce sujet qu’il a reçu au Palais de la Renaissance en tout début de semaine, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies Parfait ANANGA-ONYANGA. L’objectif étant d’arrêter des mesures à mettre en œuvre pour enrayer cet engrenage de violences à Bangassou et les environs.
Le Chef de L’État s’est dit très affecté au micro de Radio GUIRA par ces pertes en vies humaines et a rendu un vibrant hommage aux soldats de la paix tombés lors de ces attaques, sans oublier toutes les familles centrafricaines endeuillées. 
Rien ne justifie ces atrocités qui continuent de prolonger inutilement les souffrances du peuple centrafricain. Le dispositif de sécurité a reçu les renforts des forces spéciales qui ont pour mission de rétablir l’ordre et de protéger la population.
Le Professeur Faustin Archange TOUADERA exhorte les groupes armés à la cessation immédiate des hostilités afin de faciliter le ravitaillement des sinistrés et des déplacés. 
C’est dans cet objectif que le Chef de l’Etat a chargé une mission d’évaluation et de sensibilisation à la paix de se rendre dès le vendredi 28 juillet 2017 dans les zones de conflits notamment à Zémio, Bangassou, Mboki et Rafaï.

Cette délégation conduite par la Ministre des Affaires Sociales et de la Réconciliation Nationale Virginie MBAIKOUA est composée entre autres des forces vives de la nation et de quelques natifs de ces régions. Les principaux axes de travail de cette mission consisteront :
– A créer un espace de dialogues intra et extra-communautaires pour une sortie de crise ;
– A évaluer les besoins humanitaires ;
– A appeler à l’apaisement en vue de la réconciliation nationale.
Enfin au nom du peuple et en son nom propre, le Chef de l’État adresse ses condoléances aux familles des victimes centrafricaines et des soldats des forces internationales touchées par ces crimes.
……………………
Le Président de la République Faustin Archange TOUADERA s’est entretenu au téléphone ce jeudi après-midi avec son homologue français Emmanuel MACRON. Au cours de cet entretien chaleureux et plein d’amabilité, le Chef de l’État centrafricain a réitéré ses félicitations au Président français pour sa brillante élection à la Magistrature Suprême. 
Les questions de renforcement de la coopération bilatérale entre la République Centrafricaine et la France ont été évoquées. Cet entretien atteste la nouvelle dynamique de coopération que le Président MACRON veut impulser avec la RCA. 
Enfin,les 2 Chefs D’État ont convenu aux termes de leur entretien de se revoir très rapidement dans le cadre d’une visite officielle.
……………………….
Sur le plan diplomatique, le Président de la République a reçu les lettres de créances du nouveau Nonce Apostolique, Monseigneur Santiago Ignacio GUZMAN, nouvel Ambassadeur accrédité par le Saint-Siège avec résidence à Bangui auprès de la République Centrafricaine. La cérémonie s’est déroulée au Palais de la Renaissance en présence du Ministre des Affaires Etrangères et des Membres du Cabinet Présidentiel.
……………………………..
Au niveau des Audiences
Le Nouveau Représentant Résident de la Banque Mondiale en République Centrafricaine Monsieur Robert BOUJAOUDE a pris ses fonctions dans notre pays. Il est venu présenter au Président Faustin Archange TOUADERA son plan de travail en vue de prolonger le bon partenariat qui lie la RCA à son Institution.
Le Conseil d’Administration de la Banque Mondiale, a-t-il confirmé, continue d’apporter son soutien en validant les promesses de dons faites lors de la Table Ronde de Bruxelles pour les deux années à venir.
Les projets de développement des 2 prochaines années concernent :
• L’Urbanisation de 5 villes centrafricaines ;
• La Réhabilitation de la route Kaga-Bandoro- Ndélé-Birao-Amdafok à la frontière soudanaise ;
• Les projets d’appui budgétaire ;
• Le financement de projets dans le domaine forestier et énergétique;
• La construction d’un champ solaire.
………………………….
Le Président de la République a reçu en audience le mardi 25 juillet une délégation du Groupe ROUGIER conduite par la Directrice Générale Marie-Yvonne CHARLEMAGNE. Cette société spécialisée dans l’exploitation du bois est implantée dans plusieurs pays de l’Afrique Centrale. 
Le Groupe ROUGIER qui a obtenu sa concession forestière en 2015 vient confirmer au Chef de L’État le démarrage de ses activités dans les semaines à venir à Nola dans la Sangha-Mbaéré.
Le Groupe ROUGIER s’est engagé dans une gestion durable de la forêt centrafricaine. Ce groupe forestier envisage la création dans les 4 années à venir de 200 à 300 emplois et de faire du site de Nola une exploitation forestière à taille industrielle. 
Le Chef de L’État se félicite de l’aboutissement de ce projet qui rentre dans le cadre du programme industriel du gouvernement.
………………………
Le Bureau du Conseil Économique et Social conduit par son Président Alfred POLOKO a été reçu en audience par le Professeur Faustin Archange TOUADERA le mardi 25 juillet avant la prochaine session ordinaire qui aura lieu le 1er aout 2017.
Cette Institution mise en place par la Constitution est saisie par le Gouvernement sur tout projet de loi à caractère économique, social et culturel pour avis avant d’être présenté à l’Assemblée Nationale.
Le Président de la République, Chef de l’État, garant de la Constitution a assuré l’équipe dirigeante de cette institution de son soutien et leur a souhaité plein succès pour la réussite de leur mission.
……………………
Dans la même journée, le Professeur Faustin Archange TOUADERA a reçu le Syndicat des Enseignants de l’Université de Bangui emmené par son Secrétaire Exécutif, Monsieur Eddy WODE et Madame MAKATIA WANGO Solange Patricia, Vice-doyenne de la faculté des Sciences à Bangui. 
Cet entretien entre le Professeur TOUADERA et les enseignants du Supérieur a été abordé dans une ambiance fraternelle. Elle a été l’occasion de faire le point sur les problèmes inhérents au fonctionnement de l’Université de Bangui et la condition de vie des étudiants sur le campus.

Le problème du déficit en logement social était au centre de l’audience que le Chef de l’Etat a accordé à Monsieur Fémi ADEWOLE, Directeur Général de la Société financière du Développement pour l’Habitat et du Logement Territorial en Afrique. Cette société financière basée à Nairobi au Kenya couvre 44 pays en Afrique.
En présence du Ministre de l’Habitat et du Logement Social Monsieur Gaby Tanguy LEFFA, Monsieur Fémi ADEWOLE a présenté trois dossiers au Président de la République :
– Le premier concerne le financement de 300 logements ;
– Le second vise la mise sur pied d’un projet de construction de la Banque de l’Habitat et du Logement ;
– Et enfin le dernier dossier concerne l’appui à la RCA dans la mise en place d’une politique de logement urbain. 
La crise a anéanti tous les efforts que le peuple centrafricain a fournis pour se loger. Il est impératif d’appuyer tous les projets pour une mise aux normes urgente de notre parc immobilier.
……………………. 
La plateforme des partis politiques centrafricains est venue s’entretenir le jeudi 27 juillet avec le Président de la République sur les sujets brûlants de l’actualité nationale. 
Si la plateforme emmenée par son Porte-Parole Enoch Derant LAKOUE a accueilli avec satisfaction toutes les initiatives visant à restaurer la paix, il n’en demeure pas moins qu’elle a fait part au Chef de l’État de quelques points d’interrogations.
C’est dans cet esprit que le Professeur Faustin Archange TOUADERA a rassuré ses convives pour dire que le Forum National de Bangui a déjà tracé le cadre et que la Feuille de Route de Libreville n’a fait que fusionner toutes les initiatives comme celles de l’Union Africaine, l’Initiative parlementaire, Sant’Egidio et la Réunion de Bruxelles.
La Feuille de Route est un outil de base que nous Centrafricains devons nous en approprier, la rendre efficace quitte à la renforcer.
C’est dans cette ambiance que la plateforme des partis politiques a renouvelé son soutien au Professeur Faustin Archange TOUADERA.
……………………
Sur le plan national
La Présidence de la République observe ces dernières semaines une inflation d’informations et des rumeurs faisant état de la présence dans la capitale des mercenaires étrangers venus déstabiliser notre pays. Ces informations sèment quelque peu le trouble,affolent et créent la psychose au sein dans la population. 
Nous demandons à la population de faire confiance à nos forces de défense et sécurité qui font un excellent travail de surveillance du territoire en dépit de la faiblesse de leur effectif. L’Etat est garant de la protection des personnes et des biens. 
Nous avons certes des problèmes de sécurité dans notre pays, mais en attendant les réformes du secteur de la sécurité en cours, nous devons compter sur la police et la gendarmerie pour mener les enquêtes nécessaires en cas de troubles et sur la justice pour établir les responsabilités.
Nous venons de parcourir les moments marquants de l’actualité du Président de la République, Chef de l’État au cours de cette semaine. Je vous remercie de votre attention.

Conseiller en Communication, Porte-Parole de la Présidence
Albert Yaloké MOKPEME

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :