RSS

CENTRAFRIQUE: LA MINUSCA SALUE UNE SEMAINE IMPORTANTE DANS LA LUTTE CONTRE L’IMPUNITE EN RCA

31 Mai

 

Bangui, 31 mai 2017 La MINUSCA salue deux « moments forts » enregistrés cette semaine en vue de la lutte contre limpunité en République centrafricaine (RCA), à savoir les premiers contacts officiels à Bangui du Procureur de la Cour Pénale Spéciale et le lancement du Rapport sur la Cartographie des Violations des droits de lHomme et du droit international humanitaire commises du 1 janvier 2003 au 31 décembre 2015. 

« Ces deux grands évènements importants répondent aux attentes des Centrafricains exprimés lors du Forum de Bangui » et sont en conformité avec la résolution 2301 du Conseil de sécurité des Nations Unies, a indiqué le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, lors du point de presse hebdomadaire de la Mission. Pour Monteiro, il sagit surtout dun message clair aux groupes armés et groupes dauto-défense, mais aussi à ceux qui les soutiennent, à cesser immédiatement les violences.   

Evoquant les récentes violences dans lest de la RCA, le porte-parole a dénoncé les assassinats ciblés contre les populations civiles mais aussi les attaques contre les casques bleus de la MINUSCA, et a réitéré lappel de la MINUSCA aux groupes armés à participer, sans aucune ambiguïté, au processus de dialogue. Il a également rappelé le récent appel du Premier ministre centrafricain au sens patriotique des Centrafricains et des forces vives de la Nation pour conduire le pays vers la voie dune réconciliation durable.  

Monteiro a par ailleurs  indiqué que 460 jeunes du 3e arrondissement de Bangui se sont engagés à sopposer aux préjugés, aux rumeurs et aux tentatives de manipulation et à promouvoir le pardon, lors de deux sessions sur la cohésion sociale organisées en présence de la Ministre des Affaires sociales et de la réconciliation nationale, du maire de Bangui et du Directeur du Bureau intégré de la MINUSCA. Lactivité a été appuyée par le PNUD et la MINUSCA. 

Lors de ce point de presse, le porte-parole de la composante Police de la MINUSCA, lieutenant Salifou Konsiega, a annoncé que sur les 10.370 retenus pour le recrutement des 500 policiers et gendarmes, 9268 candidats ont pris part aux épreuves physiques et écrites. « Ce concours na pas pu avoir lieu à Bria et Bangassou, en raison de la situation sécuritaire. Une session pourra être organisée pour ces deux localités, dès que possible. Dans limpossibilité de le faire compte tenu du temps imparti, le concours sera simplement reporté à lannée prochaine », a-t-il précisé. 

Pour sa part, le porte-parole de la Force, Major Rahhali Khalid, a indiqué que la situation sécuritaire à lOuest du pays est globalement calme alors quelle na pas évolué dans le centre. « Des groupes armés, qui se prétendent anti-balaka, ont attaqué des villages entre Zinga et Mobaye, saccageant le pont sur la route qui mène vers laérodrome. Ils sen sont pris aux patrouilles de la MINUSCA et ont même attaqué laérodrome; ils en ont été repoussé avec des pertes », a dit le porte-parole. Selon ce dernier, la Force contrôle Alindao et Mobaye dont elle assure la sécurité.

______________________________________________________________________________

Division de Communication Stratégique et d’information publique 

MINUSCA | Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine 
 
Commentaires fermés sur CENTRAFRIQUE: LA MINUSCA SALUE UNE SEMAINE IMPORTANTE DANS LA LUTTE CONTRE L’IMPUNITE EN RCA

Publié par le 31/05/2017 dans Uncategorized

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :