Les anciens dignitaires du pays, logés au camp 17 villas, ont été déguerpis ce matin par la gendarmerie nationale. L’opération a été recommandée par le gouvernement, selon de sources bien informées.

La cité des 17 villas est habitée par d’anciens et actuels dignitaires du pays. Seules les personnalités sans fonction officielles ont été délogées par la gendarmerie qui a quadrillé le secteur ce matin. Les anciens dignitaires ont été priés de plier bagages pour libérer les lieux. Difficile d’avoir des précisions sur le déroulement des opérations car les journalistes ont été tenus à l’écart.

Les anciens ministres Gotran Djono Haba, Armel Sayo et Christophe Gazambetty font partie des expulsés. Le RJDH a tenté en vain d’entrer en contact avec eux pour leurs versions des faits.

Un officier membre de l’équipe d’intervention a confié au RJDH que l’opération a été ordonnée par le gouvernement. Les sources constatées au ministère de l’urbanisme n’ont pas souhaité se prononcer sur le dossier. Un conseiller à la présidence de la République, contacté par le RJDH parle d’une opération attendue depuis des mois. Pour lui, ces anciens dignitaires ont été relancés plusieurs fois sans suite.

C’est une première opération du genre depuis un an au pouvoir de Touadera et du gouvernement Sarandji.

PAR

Source : RJDH