RSS

CENTRAFRIQUE: l’intérêt suprême de la nation prime avant tout 

15 Nov

kouma

Que l’on soit contre Touadera ou pour, contre Meckassoua ou pour, contre Sarandji ou pour, contre les Députés ou pour, contre les Ministres ou pour, cette fin de semaine reste très importante et déterminante pour le peuple Centrafricain.

Tous les efforts ont convergé jusque là à faire de Bruxelles la capitale de tous les espoirs. Et ce n’est ni un péché, ni un crime, ni un mal. Nous venons de très loin. Soyons Centrafricains avant tout et soutenons nos autorités qui se sont unies au devant des partenaires afin de vendre un avenir possible et meilleur pour chaque Centrafricain. Est-ce mal?
À ce stade là, est-ce un péché? Non. Soyons avant tout Centrafricains. Soyons patriotes, aimons notre pays et notre peuple.

Après et après seulement, si l’intérêt de la RCA est bafoué, si les décaissements sont mal utilisés, si la corruption fait son entrée, on peut dénoncer et parler.
Pour l’heure soyons Centrafricains.

Bruxelles ce n’est ni pour Touadera, ni pour Meckassoua, ni pour Sarandji. Bruxelles c’est pour les Centrafricains. Si tu es Centrafricain, Bruxelles c’est pour toi.

Ce n’est ni une question de mendicité, ni une question de « les carottes sont cuites », mais Bruxelles est une question de reconstruction du pays.

La souveraineté nationale se construit avec des institutions fortes, des hommes forts ayant l’intérêt général de la Nation pour priorité et parlant le même langage. La souveraineté nationale se construit avec un peuple patriote et qui place l’intérêt de la Nation avant son intérêt personnel. La souveraineté nationale, nous devons la construire…

Est-ce que le Plan Marshall vous parle? Nous sommes une Nation qui fait partie du concert des Nations. À une moindre mesure, une moindre échelle et en simplifiant, Bruxelles représente cela pour nous aujourd’hui. C’est un pas et là où nous sommes, chaque pas doit compter. Le chemin est long, le relèvement de la mère patrie prendra du temps, mais soyons soudés, unis et bien évidemment vigilants lorsque nous nous battons pour obtenir quelque chose pour le pays.

Que Bruxelles soit un succès!
J’encourage et soutiens nos autorités.
Vive la Centrafrique!

Par Lydie Nzengou Koumat-Gueret

 

 
1 commentaire

Publié par le 15/11/2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “CENTRAFRIQUE: l’intérêt suprême de la nation prime avant tout 

  1. Abel Deholo

    17/11/2016 at 3 h 02 min

    Coucou te revoila consoeur cette fois ci dans le corps de la nationaliste,allons-y de l’avant.

    J'aime

     

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :