RSS

CENTRAFRIQUE : L’inexorable et pathétique descente aux enfers de la Centrafrique.

12 Nov

 

IMG_2032

 

La reproduction de la gouvernance calamiteuse m’insupporte car chacun essaie toujours de tirer les ficelles de son côté. Nul ne doute que le remaniement ministériel est incontournable et cela ne voudrait pas dire qu’il faut que la RCA continue de fonctionner qu’avec les copains ou les challengers.

En vérité TOUADERA voulait acheter leur silence, mais l’aident ils vraiment ou ils le tirent vers le bas? Quand est ce que le président TOUADERA peut se démarquer de son entourage immédiat pour se consacrer aux services de ceux pour lesquels il est  élu. Plus vite c’est mieux. Il faut arrêter les mesurettes, et les mises en gardes incessantes et faire attention à ceux qui courbent l’échine pour obtenir les faveurs du prince.

Les graines de la violence éclosent encore mais ma génération et moi  refusent de participer à cette vendange sauvage. Chacun d’entre nous à la responsabilité de faire plus, sans tomber dans les travers du passé. Cela fait appel à beaucoup de courage et de ténacité. Pour un meilleur avenir, on doit tous se jeter dans la bataille, laissant aucune chance à NOUREDINE Adam d’espérer. Quand il finira avec ses acolytes de gambader dans la nature, ils se rendront compte de la force du droit.

Ce pays tant convoité a connu la razzia arabe, l’esclavage, la colonisation, les coups d’état, les zaraguina (les coupeurs de route) appelés aujourd’hui : SELEKA les pandémies de toutes sortes, n’a pas de bordure sur la mer, n’a pas d’armée,  ni gouverné, voir mal représenter mais il  n’est toujours pas rayé de la carte.

Par EVARISTE LAPAGO-ALAZGBO

JURISTE PUBLICISTE

 

 
Commentaires fermés sur CENTRAFRIQUE : L’inexorable et pathétique descente aux enfers de la Centrafrique.

Publié par le 12/11/2016 dans Uncategorized

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :