RSS

CENTRAFRIQUE: RÉFLEXION D’UN CENTRAFRICAIN SUR LE DÉPART DES TROUPES FRANÇAISES SANGARIS DE lA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

04 Nov

imayaka

J’ai été quand même surpris d’entendre les voix qui se sont élevées pour supplier la France de rester en RCA à travers la mission Sangharis ou pour manifester leur crainte quant à la situation de la RCA après le départ de la Sangharis.

Un évènement m’a aussi interpelé. La mort de certains grands criminels du km5 la veille du départ des Sangharis. Des témoins à charge qu’il fallait abattre coûte que coûte avant de partir? Si oui alors les autres (Daras, Nourredine etc) auraient pu, auraient du être traités comme 50/50 et consorts. Conclusion la Sangharis, loin de remplir sa mission première qui était de désarmer a plutôt fait le contraire c’est à dire armer les bandits (l’histoire nous le dira certainement car d’autres marionnettes victimes de la manipulation française sont encore en vie).

Personne (je parle bien des autorités centrafricaines), personne n’a demandé à la France de se retirer. Elle a décidé en toute souveraineté de s’en aller alors que le Centrafrique est encore dans le chaos (les 2/3 du pays étant encore sous contrôle des bandits criminels). Elle a même choisi le moment où les violences ont repris de plus belle pour nous lâcher. Quelle coïncidence!!! A moins que ce retrait est fait dans le but de nous humilier et nous ramener à la conclusion selon laquelle la France est incontournable et indispensable.

Petits Rappels:

1. La France(AREVA) avait décidé de quitter la RCA alors que les centrafricains lui avaient fait confiance en lui octroyant le contrat d’exploitation de son uranium. Au moment où l’attente était grande quant à l’exploitation de ce gisement d’uranium, la soi disant mère colonisatrice a décidé d’abandonner ses enfants en se cachant derrière Fuckushima. Vendu aux Sud Africains, suivez mon regard, ce même Areva va se précipiter pour racheter . Quelle paradoxe!!!

2. La France a toujours su que la RCA avait du pétrole. Pourquoi en tant que pays colonisateur n’a t-elle jamais voulu exploiter ce pétrole??? Voilà que maintenant les chinois sont à l’œuvre, des poches de déstabilisation s’ouvrent un peu partout dans le pays. Bon il paraît que cette fois ci les chinois ne sont pas prêts à prendre la poudre d’escampette comme ils ont l’habitude de le faire. Qui vivra verra.

Si j’étais Président :

Je remercierai la France pour l’aide oh combien précieuse dont mon pays a bénéficié (Il faut reconnaître que n’eût été l’intervention rapide des Sangharis en décembre 2013, la RCA allait vivre une situation extrêmement grave. Merci la France). Et je leur parlerai en ces termes : » Au nom de mon peuple qui m’a élu et dans le respect de mes engagements le jour de mon investiture qui consistait entre autre à rétablir l’ordre et la sécurité dans mon pays et apporter protection à mes compatriotes. Puisque vous avez décidé de partir volontairement, je ne puis vous retenir (d’ailleurs vous avez des raisons justifiées pour agir ainsi). En revanche, ne pouvant pas laisser mon peuple souffrir des crimes et autres atrocités de la part des tchadiens, soudanais, nigériens…et pour éviter que mon pays ne devienne la base arrière des mouvements extrémistes (boko haram, djihadistes, djadjawites, shébabs…je vais voir si certains pays amis ne peuvent pas nous aider.

A POUTINE je dirai ceci:  » Bravo pour ce que vous faites aujourd’hui pour donner de l’équilibre au monde. Je sais que vous vous battez pour rendre la dignité perdue à l’humanité à travers les manipulations de la France, l’Allemagne, les Etats Unis d’Amérique…Le peuple centrafricain me charge de vous demander de l’aide pour que leur pays retrouve la paix, gage de tout développement. … A la fin de mon discours je terminerai par cette phrase connue de tous les politiquement corrects « Vive l’amitié Centrafricano-Russe »

Aux chinois je dirai aussi  » Chers amis, dans l’intérêt partagé par nos deux peuples (entendu vous le pétrole et nous les retombées), il est absolument important que la sécurité du pays soit assurée. Il me paraît évident que vous nous aidiez à y parvenir sinon…les ennemis de la paix (expression en vogue en ce moment dans le discours des politicards de Bangui) vont faire échouer nos projets mais surtout le votre car moi je n’ai pas de projet en tant que tel (ooops).

Chers amis juste des idées diffuses pour titiller les neurones et pousser à la réflexion et à la vigilance.

Par Marcello IMAYAKA

 

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :