RSS

CENTRAFRIQUE: La société civile lance une pétition contre les Nations Unies.

23 Oct
gervais-lakasso
                                                                     Crédit Photo: Gervais Lakosso, coordonnateur du GTSC

« Nous demandons le retrait pure et simple de la Minusca, et  la poursuite judicaire  de leurs responsables parce qu’ils sont complices de crimes de guerres et de crimes contre l’humanité. Ils sont également complices de trafiques de toute sortes  » déclare Gervais Lakosso, coordonnateur du groupe.

Selon le coordonnateur,  l’Onu et son comite de sanction doivent  lever sans conditions et  sans délai de l’embargo sur les armes en RCA parce que cet embargo  « est absurde, sans fondement juridique et c’est de l’injustice contre le peuple centrafricain. »

« On ferme les mains des forces régulières et laisse les forces irrégulières  diviser le pays et massacrer les populations » dit –t-il.  Deux jours après son lancement, la pétition recueillie plus 27 000 signatures. Les signataires signent à visage découvert.  « Nous espérons atteindre plus de 100 000 signatures pour que la pétition soit transformée  en loi par l’Assemblée Nationale. Nous allons aussi organiser une ville morte a la fin de la collecte. » Affirme-t-il.

Par la voix de son porte-parole, la Minusca a réagit a cette pétition et la manifestation prévue lundi, jour même de la célébration de la journée des Nations Unies.

D’emblée, Vladimir Monteiro fait savoir que « La Minusca reste concentrée sur la mise en œuvre de son mandat dont l’objectif stratégique est la réduction de la menace et de la présence des groupes armés. » Poursuivant que «  Grâce à son travail, la RCA a pu retrouver la sécurité, ce qui n’était pas le cas il y a deux ans et a pu organiser des élections et élire un président. »

Ensuite le porte-parole fait observer que «  Les campagnes, attaques verbales, manipulations n’aident pas du tout à un moment où la RCA est engagée dans la restructuration de son secteur de sécurité que la communauté international appuie entièrement, y compris la Minusca »

Enfin,  Vladimir Monteiro conclut en ces termes : « LA Minusca est une force impartiale et refuse en bloc toutes les accusations mettant en cause cela. Nous les réfutons en bloc en demandons des preuves »

 

Crispin Dembassa Kette

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :