RSS

CENTRAFRIQUE: Nation /La solution de Touadéra à la crise, c’est la mort des milliers des centrafricains, des journées de deuils, et le DDRR !

17 Oct
touadera

Comme les combattants de la liberté et de la démocratie n’ont jamais cessé de le dire avec la force de leurs mots, n’en déplaise au thuriféraires du régime et les défenseurs invétérés de la cause de la panse, l’homme du 30 décembre 2015, le candidat de la politique de la rupture, de la fin de l’impunité, de la sécurisation du pays, du redéploiement de l’administration civile et militaire, du retour des milliers de personnes déplacées dans leurs villages et quartiers, de la justice sociale, du changement, et de l’alternance générationnelle, n’a plus de solutions à proposer à la crise centrafricaine.

A l’épreuve du pouvoir, sa politique de main tendue aux bourreaux de tout un peuple, aux liquidateurs de la République, aux conquistadores, aux enfants du malheur, aux assassins de la pire espèce et aux partisans de la partition de la République a démontré son inefficacité absolue. Malgré ses multiples rencontres avec les seigneurs de guerre, tels que Sidiki, Ali Darass, Abdoulaye Hissène, Haroun Gaye et autres, et de très fortes sommes  mises à leur disposition, pour les aider à l’aider à faire rétablir l’ordre dans les préfectures sous leur contrôle, les démons de la violence et les buveurs du sang du peuple  centrafricain ne veulent pas l’entendre de cette oreille. Pis, considérée comme un acte de faiblesse, cette politique de main tendue sert désormais de fructueux terreaux au regain des hostilités de la part des égorgeurs de la Séléka qui s’en prennent à des populations civiles, au vu et au su des forces onusiennes de la Minusca. Et désormais  leur intention est, on ne peut plus, claire et nette : marcher sur Bangui et reprendre leur pouvoir. Face à leur avancée, Touadéra n’a qu’une seule solution, à savoir la mort des milliers des centrafricains et le DDRR.

Jugez – en vous – mêmes :

 « En République centrafricaine, le président Faustin-Archange Touadéra s’est exprimé sur les ondes nationales, vendredi 14 octobre 2016, deux jours après la flambée de violences dans la ville de Kaga-Bandoro. Ce samedi est déclaré « journée nationale de deuil et de prière ». « Je condamne énergiquement les actes de violence aveugle qui répandent la terreur parmi la population civile innocente. » Dans une courte allocution énergique mais modérée, le président Touadéra a partagé toute sa solidarité avec le peuple centrafricain et les familles endeuillées.Puis il a réaffirmé sa priorité : « Je m’engage à tout mettre en œuvre pour rétablir durablement la paix dans cette partie du territoire et dans tout le reste du territoire national. La solution est le DDRR [désarmement, démobilisation, réinsertion et Rapatriement des ex-combattants, NDLR]. Le DDRR pour retirer les armes qui ne cessent de semer la désolation dans les foyers. »

Un président déterminé à poursuivre dans le processus de désarmement et dans sa lutte contre l’impunité. « Ceux qui s’engagent dans la violence répondront tôt ou tard de leurs actes devant la justice. Ces nombreux actes de barbarie ne resteront pas impunis », promet-il. Les Centrafricains interrogés après cette allocution attendaient des actes forts comme le renforcement et le déploiement des forces nationales sur tout le territoire. « Je demande donc aux groupes armés de prendre conscience des souffrances de la population de cette localité et au-delà, de la population centrafricaine, et leurs aspirations à vivre en paix. Le peuple veut la paix, il ne veut pas la guerre »

En attendant la mise en œuvre effective de ce fameux programme DDRR, les éléments de la Séléka dont la plupart des leaders ne sont que des mercenaires, seront déjà aux portes de Bangui ou tout simplement au pouvoir.

 Jean – Paul Naïba

 
1 commentaire

Publié par le 17/10/2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “CENTRAFRIQUE: Nation /La solution de Touadéra à la crise, c’est la mort des milliers des centrafricains, des journées de deuils, et le DDRR !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :