RSS

CENTRAFRIQUE : LE TUEUR DU COMMANDANT MOMBEKA S’APPELLE ABDOU DANDA, « UN BRAS DROIT » DE LA MINUSCA

05 Oct
ABDOU.jpgCrédit Photo: Probable photo d’Abdou DANDA

 

Quelques heures après l’assassinat odieux du commandant Marcel Mombeka, ancien garde du corps de Catherine Samba Panza, la rédaction de Mbipatisiriri, sait tout au moins de l’identité du tueur.

Il s’appelle Abdou DANDA, un tueur patenté, un assassin digne de ce nom, il véritable marchand de mort, qui a signé, selon plusieurs sources, l’arrêt de mort des centaines de Centrafricains.

C’est lui et encore lui. Il fut utilisé par d’autres seigneurs de guerre du KM5 et coule paisiblement ses jours aux alentours du quartier Yakité, du côté lycée Jean Marie.

Agé d’une trentaine d’années, Abdou DANDA est un « bras droit » de la Minusca.

Souvenons-nous que depuis quelques jours, cette même Minusca a alerté tout son personnel, civil comme militaire, d’éviter des endroits jugés dangereux, comme le KM5 et autres. Elle savait qu’un tel évènement allait se produire. Mais comment ?

La Minusca, considérée comme une « machine » à tuer en Centrafrique sait et aurait planifié des cas de tueries de masse sur le territoire centrafricain pour tirer des profits.

D’ailleurs, il faut savoir qu’elle n’a jamais opté pour la paix en Centrafrique, hors mis les communiqués semblants qui remplissent ses placards.

L’assassinat de ce commandant a été bien ciblé, puisque les tueurs savent par où la victime allait passer.

Ils veulent par cet acte donner un coup dur aux FACAs qui, disons-le, s’apprêtent à être opérationnels d’ici quelques semaines.

Le nom des forces armées centrafricaines fait peur aux fauteurs de trouble dont la Minusca et leur retour est pour eux, une eau salée, difficile à boire.

Aussi, ces assassins veulent à tout prix torpiller la table de ronde Bruxelles, censée impulser les actions du gouvernement.

Une Centrafrique sans troubles est impensable pour la Minusca et ses « sbires » du KM5. Parlant du KM5, il ne faut surtout pas faire l’amalgame, puisqu’une grande majorité de Centrafricains vivant dans ce quartier, veulent le retour de la paix et la sécurité dans leur pays.

Sauf une poignée de drogués et de chanvreurs continuent de saboter et de défier l’autorité de l’Etat, puisqu’ils sont soutenus par la Minusca au grand dam du gouvernement qui ne peut utiliser de la force pour les déloger. C’est dommage.

Certes, les Centrafricains doivent comprendre que le salut de leur pays ne viendra pas de la Minusca.

Visiblement, les jours et semaines à venir s’annoncent encore durs.

 

Source : La rédaction de Mbipatisiriri
 
1 commentaire

Publié par le 05/10/2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “CENTRAFRIQUE : LE TUEUR DU COMMANDANT MOMBEKA S’APPELLE ABDOU DANDA, « UN BRAS DROIT » DE LA MINUSCA

  1. Security Advisors G7 (@Philip_Stag)

    05/10/2016 at 16 h 07 min

    Pipo et pourquoi ce ne serai pas le travail des Séléka ?

    J'aime

     

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :