RSS

CENTRAFRIQUE: Insécurité / Des tirs nourris à Bouar……

30 Sep

bouffon

Selon des informations dignes de foi en notre possession, des tirs nourris auraient été entendus dans la soirée du 27 septembre 2016, au quartier Haoussa, fief des musulmans, pendant plus de 5 minutes.

A l’origine, un chauffeur de Fao qui, en provenance de Bocaranga, aurait été attaqué, s’en serait sorti avec une balle au ventre, à quelques kilomètres de la ville de Bouar, et serait finalement évacué la nuit même à Bangui. La responsabilité de cet acte d’agression incomberait à des bandes armées qui appartiendraient au groupe des Anti – Balakas. A l’heure actuelle, on ignore tout des raisons de cette agression. Mais, afin de dissuader toute velléité de représailles, des éléments identifiés comme étant des Anti-Balakas auraient effectué une descente musclée au quartier Haoussa et y auraient fait des tirs de sommation et d’intimidation.

Depuis lors, le calme règnerait dans la ville et la population vaquerait normalement à ses occupations. Cependant, après les derniers évènements intervenus à Kaga – Bandoro, Ndomété, Bambari, Kouango, Koui et aujourd’hui Bouar, il y a lieu de s’interroger sur les raisons profondes de ce regain d’hostilités.A Touadéra d’y répondre. A la Minusca de justifier son immobilisme ou sa complicité active ou passive dans la persistance de cette crise. A quel dessein et pour quels intérêts ?

Jean – Paul Naïba

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :