RSS

CENTRAFRIQUE : CAMBRIOLAGES RÉCURRENTS AU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES.

09 Sep

mae
.
Une fois n’est pas coutume mais deux fois l’est dit un adage africain. Le Ministère des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et des Centrafricains de l’étranger est et demeure la vitrine du pays à l’extérieur.

Au sein de ce département, il se passe des choses incroyables.
Des sources fiables, le ministère centrafricain des affaires étrangères aurait fait l’objet de plusieurs cambriolages, ces derniers temps.

Selon les informations reçues, le dernier cambriolage aurait eu lieu dans la nuit du 07 au 08 Septembre 2016,dont les locaux du service du personnel aurait été cambriolé. Un ordinateur contenant de nombreux documents de travail a été dérobés par les malfrats. Des portes auraient également été fracturées.

Après la découverte de ce cambriolage, le ministre Charles Armel Doubane hésiterait toujours a déposé une plainte contre X.
Ces faits interviennent alors que d’autres services avaient été précédemment visités par des voleurs bien que des veilleurs recrutés et payés par le ministère existent.

Le personnel s’inquiète de ces vols récurrents car selon eux ces trois cambriolages consécutifs sont de nature à ralentir le travail, dont l’essentiel du matériel a été volé, ainsi qu’à favoriser la fraude des documents administratifs.

Pour l’heure, ce qui étonne dans cette affaire c’est bien l’attitude du ministre resté muet.

Est-ce parce que la plupart des gardiens seraient ses parents et proches ?

Les mauvaises langues supposent que du coup, ces gardiens bénéficieraient du parapluie du Ministre Charles Armel Doubane.
Est c’est suffisant pour ne pas mener des enquêtes enfin de déterminer les auteurs de ces actes ?
Comment peut-on admettre qu’un si grand ministère soit cambriolé et le ministre (l’autorité censée enclencher la poursuite) ne réagit toujours pas ?

Serait-il de connivence avec les malfrats ?

Est-ce cela la gestion de la chose publique made in Touadera ?

QUI VIVRA ENCORE VERRA.
Bangui, le 09 Septembre 2016
Par Charlie Joseph LARABO

 
1 commentaire

Publié par le 09/09/2016 dans Uncategorized

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Une réponse à “CENTRAFRIQUE : CAMBRIOLAGES RÉCURRENTS AU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES.

  1. Charles Armel Doubane

    10/09/2016 at 7 h 24 min

    Simplement posez la question à la Gendarmerie Nationale, si des enquêtes ne sont pas encours? Si une plainte contre x n’a pas été déposée? Depuis quand le Ministre a t il recrute ces gardiens qui ne sont que ceux depuis des années du HCCT et non ses parents ou proches. Est il sensé pour le Ministre de scier la branche sur laquelle( l’outil de travail) il s’appuie pour travailler? Quel intérêt le Ministre a t il de couvrir de tels forfaits? Lui qui chaque jour se bat avec la limite des moyens mis à sa disposition pour faire avancer les choses.Autant de petites questions qui permettent de comprendre aisément que l’auteur avant de sortir son papier n’a pris aucune peine d.investiguer pour la manifestation de la vérité. La recherche de l’objectivité aurait imposé que M. Larabo se déplaçât pour en savoir plus afin de produire un papier qui retrace la vérité que de faire du sensationnel auprès de l’opinion. Que faire de plus? Travailler en se disant que seul le résultat de l’effort du moment convaincra un jour nos compatriotes. C’est cette mentalité de la médisance gratuite et permanente que nous devons changer pour construire ensemble notre pays qui revient de très loin.

    J'aime

     

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :