RSS

CENTRAFRIQUE: Justice / M. Flavien Mbata : Que dites – vous de la libération d’un délinquant par le 2ème substitut du procureur de la République ?

04 Sep

freed
COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 27 Juillet 2016, le Directeur de Publication du Journal « l’Aurore » Monsieur GOPA Samuel a saisi le Directeur de l’Office Central de Répression du Banditisme (ORCB) d’une requête contre Monsieur LALEANG Philémon, étudiant à l’université de Bangui, domicilié au quartier Bangui-Mpoko II pour un acte d’ abus de confiance portant sur une somme de 500.000 F CFA.
Répondant à la convocation de l’OCRB le 1er Août 2016, ce dernier a reconnu les faits qui lui sont reprochés en reconnaissant la perception de 300.000 F qu’il aurait déjà utilisés. Il s’est alors engagé à les restituer dans les heures qui vont suivre. Une semaine après, le 08 Août 2016, Mr LALEANG se présente à l’OCRB avec une avance de 30.000 F. L’enquêteur, le capitaine KOUGBEL Alias KEMBE va, après les avis de sa hiérarchie, mettre ce dernier au frais aux fins de finaliser la procédure avant de transmettre le dossier au parquet.
Au moment où l’on s’attendait à une évolution normale de cette procédure, nous avons été désagrément surpris d’apprendre que le 2e substitut du parquet de Bangui aurait, par une intervention intempestive, obtenu des responsables de cette unité de police judiciaire, la libération du prévenu LALEANG Philémon le 09 Août 2016.
Au moment où le Premier Magistrat Centrafricain, Président du conseil supérieur de la magistrature, chef de l’Etat, Pr Faustin Archange TOUADERA met un accent particulier sur la « lutte contre l’impunité » dans tous ses discours et que le conseil de sécurité, dans sa résolution 2301 adoptée le 26 Juillet 2016 souligne « qu’il est important et impératif de mettre fin à l’impunité en République Centrafricaine », il est regrettable de constater qu’un magistrat déroge à un tel devoir qui est sacré. La décision de ce magistrat est de nature à encourager la délinquance sous toutes ses formes.
Fort de tout ce qui précède, le comité de rédaction du Journal « L’AURORE » réuni ce jour, 13 Août 2016 :
– Dénonce et condamne avec la dernière rigueur l’acte éhonté posé par le 2eme substitut du procureur de la république en courcicuitant en amont une procédure judiciaire pourtant régulièrement engagée contre son parent, un malfrat ;
– Demande au Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, garde des Sceaux, au Magistrat Inspecteur général des services Judiciaires, au Magistrat Procureur général prés la cour d’appel de Bangui et au Procureur de la république près le tribunal de grande instance de Bangui d’exiger au 2emesubstitut de base le paiement de la somme de 300.000 F en lieu et place de son protégé qu’elle a par ailleurs relaxé de l’OCRB.
– Invite le Conseil supérieur de la magistrature et son Président à prendre des mesures disciplinaires et administratives qui s’imposent face à cette situation en vue de donner un signal fort à cette lutte contre l’impunité.*


Fait à Bangui, le 13 Août 2016


Pour le Comité de Rédaction
Le Directeur de Publication
(é) Samuel GOPA
Tel : 72.20.52.09/75.14.94.77

 

 
Commentaires fermés sur CENTRAFRIQUE: Justice / M. Flavien Mbata : Que dites – vous de la libération d’un délinquant par le 2ème substitut du procureur de la République ?

Publié par le 04/09/2016 dans Uncategorized

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :