RSS

CENTRAFRIQUE: LA COMMISSION POUR LA CONSOLIDATION DE LA PAIX OPTIMISTE POUR LA CENTRAFRIQUE

28 Août

Animation_Autre_Colom

Bangui, le 26 août 2015 – C’est sur une note d’espoir et un message d’encouragement que le Président de la configuration spécifique de la République centrafricaine de la Commission pour la consolidation de la paix des Nations Unies (CCP), l’Ambassadeur Omar Hilale, vient de conclure sa troisième visite en République centrafricaine. Il participait à la 9e Réunion du Groupe international de contact sur la République Centrafricaine (GIC-RCA) afin d’y réitérer l’engagement de la CCP envers le maintien et la consolidation de la paix.

A la fin de son séjour, l’Ambassadeur Omar Hilale, s’est félicité du chemin parcouru par la Centrafrique, notamment le retour significatif de la sécurité et de la paix, avec l’appui de la MINUSCA et de la Communauté internationale. Il a toutefois reconnu qu’il s’agit d’un travail de longue haleine et que beaucoup reste encore à faire. «La consolidation de la paix est un processus qui prend du temps. C’est un spectre élargi qui doit mener vers un pays où toutes les institutions du pays fonctionnent non seulement à Bangui mais aussi dans les 16 préfectures. (…)Tout est en bonne voie, il y a une feuille de route qui en train d’être mise en œuvre, il faut juste garder l’espoir » s’est-il réjoui.

Pour maintenir cet élan positif, l’Ambassadeur Omar Hilale a invité les acteurs que sont les autorités centrafricaines, tous les segments de la société et la MINUSCA à une collaboration très étroite. «La réussite du maintien et de la consolidation de la paix est comme un partenariat où chacun doit faire sa part du contrat. L’essentiel est de pouvoir investir dans la diversité, permettre l’inclusivité de toutes les composantes de la société. La république centrafricaine est forte par sa diversité». a-t-il renchérit.

Enfin, l’Ambassadeur Hilale a rappelé que le rôle de la CCP est de maintenir l’attention des membres du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la RCA. Elle effectue aussi un travail de sensibilisation et de plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers ainsi qu’auprès des agences onusiennes afin qu’elles accompagnent la Centrafrique dans son processus politique et de reconstruction. A cet égard, il a indiqué que la réunion du GIC arrive à point nommé, après les élections présidentielle et législatives. Il s’est dit impressionné «par la clarté de la feuille de route économique du gouvernement, par le ciblage des priorités et par la préparation de dossiers bien ficelés afin que les bailleurs de fonds puissent le 17 novembre rapidement accorder leur confiance, s’approprier ces projets économiques et accompagner financièrement le pays pour la véritable relevé économique du pays afin qu’il puisse reconstruire ses structures économiques et donner à travers le développement économique le véritable décollage du nouvel état ».

La République centrafricaine est inscrite à l’ordre du jour de la Commission depuis le 12 juin 2008.

 

Source : Service de communication de la MINUSCA pour CARnews OU RACinfos

 
Commentaires fermés sur CENTRAFRIQUE: LA COMMISSION POUR LA CONSOLIDATION DE LA PAIX OPTIMISTE POUR LA CENTRAFRIQUE

Publié par le 28/08/2016 dans Uncategorized

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :