RSS

CENTRAFRIQUE: FLASH-INFO : ARRESTATION DES LEADERS DE LA SELEKA DU KM5 ?

13 Août
amour

Après l’affaire du fils de l’ancien président centrafricain François Bozizé arrêté le vendredi 5 août et remis en liberté conditionnelle, les chefs des bandits armés s’agitent et seraient dans le collimateur des nouvelles autorités.

Selon des sources concordantes dans la nuit de vendredi à samedi 13 Aout, vers 22h, au Pk12 à la sortie nord de Bangui, une colonne de 7 véhicules 4×4 remplis d’armes de guerre et d’hommes en position de combats a quitté le quartier Km5 pour une destination inconnue a fait irruption à la barrière de Pk12.

Surarmés et à l’approche de la barrière de Pk 12 où sont prepositionnées deux sections des FACA et de la gendarmerie, ils tirent simultanément en l’air provoquant ainsi la psychose et la fuite des éléments de sécurité.

Ces bandits armés ont pu traverser sans ambages la barrière pour Kaga bandoro. Une personne a été blessée et conduite cette nuit à l’hôpital pour des soins médicaux. Un bandit qui n’a pas pu s’accrocher comme il le faut sur son véhicule s’est retrouvé par terre et ce matin à la gendarmerie de Pk12. Le President Faustin Archange TOUADÉRA s’était rendu en personne pour constater par lui même le dégât de ces Séléka .

A bord de deux véhicules ces leaders seleka auraient réussi à prendre la direction de Sibut.
Alertés par les forces de la Minusca, le contingent de la Minusca de Sibut aurait devancé les fugitifs.

Après des violents accrochages à 30 Km de Sibut, les bandits armés auraient été neutralisé. Bilan des arrestations et des cas de décès.

Une source sécuritaire ayant requis l’anonymat nous aurait confié que ces bandits auraient été arrêtés et que leur identité serait connue.

Selon des informations recueillies de cette source, l’ancien Ministre de la Séléka Abdoulaye Hussein, Haroun Gaye et 50/50 seraient également présents dans ce cortège de mort.

Ces gangsters récidivistes, auteurs des violences au PK5 seraient d’ailleurs activement recherchée par les forces nationales et internationales.

Ni les autorités, ni les chefs de la Minusca n’ont pu confirmer ces informations.

S’agirait-il d’une chasse aux fauteurs de troubles engagée par la Minusca ?

Pourquoi ces bandits fuyaient ils Bangui ?Ont-ils été réellement arrêtés ?Quel est le bilan de ces affrontements ?

QUI VIVRA ENCORE VERRA.
Bangui, le 13 Aout 2016
Par Charlie Joseph LARABO

 
3 Commentaires

Publié par le 13/08/2016 dans Uncategorized

 

3 réponses à “CENTRAFRIQUE: FLASH-INFO : ARRESTATION DES LEADERS DE LA SELEKA DU KM5 ?

  1. Bertin Gustave Niakamatchi

    14/08/2016 at 18 h 23 min

    Que le <Gouvernement par le biais de son porte parole rassure la population afin que chacun ait le cœur net sur cette situation encore floue!!!

    J'aime

     
  2. Arsène Jonathan Mosséavo

    14/08/2016 at 12 h 41 min

    Pour votre information, 50-50 ne fait pas partie de ces fugitifs….il avait l’intention de faire partie du groupe mais il a renoncé ….50-50 est encore au pk 5…

    J'aime

     
    • Bertin Gustave Niakamatchi

      14/08/2016 at 18 h 21 min

      Je pense qu’on arrête de nous donner des informations erronées! On ne sais pas qui dit vrai !!!

      J'aime

       
 
%d blogueurs aiment cette page :