RSS

CENTRAFRIQUE : SARANDJI S’ATTAQUE A LA MAIRIE DE BANGUI.

21 Avr

 

maire

Depuis sa prise de fonction, le Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji continue de surprendre au niveau de l’administration publique à Bangui..

La Mairie de Bangui est assise sur une mine aux pépites d’or, la mairie de Bangui chapeaute tous les huit arrondissements qui composent la ville de Bangui.

Les recettes de cette ville de Bangui proviennent de diverses sources, d’ abord il y a les recettes de ces huit marchés de ces arrondissements, les droits de location, les droits de propriété et de copropriété que paient les différents acteurs de la place publique, les droits propres que reverse l’État a la ville par le biais du trésor public, les locations immobilières, les locations de parcelle de terre a but commercial, les divers frais que paient les contribuables pour l’octroi des documents administratifs la liste est longue.

En temps normal la ville de Bangui génère a elle seule plus d’un milliards de FCFA par semaine.

La ville de Bangui jadis était une très belle capitale car les hommes et les femmes qui étaient à sa tête avaient des visions, Par exemple à l’époque de Jean Barkes Kombét Ketté, Bangui était appelé en ce temps Bangui la Coquette, la petite Suisse d’Afrique.

Depuis bientôt quelques années, cette ville ci jadis resplendissante sombre dans l’agonie, petit à petit cette ville tombe en lambeaux, la beauté et la jeunesse s’en sont allées, laissant que ride et squelette, tous les maires qui ont été nommés successivement par la seleka ainsi que Samba Panza ont brillé par leur inefficacité, petit à petit la capitale s’est détériorée, la ville Centrafricaine n’est devenue que l’ombre d’elle-même.

Une honte nationale qui a poussé le Ministre Jean Serge Bokassa de l’administration du territoire a dénoncé l’insalubrité dans la ville de Bangui et invité les autorités municipales à s’y atteler rapidement.

Ces derniers temps, une Ong nationale baptisée Organisation des Mères de Centrafrique(OMC) s’active à nettoyer la ville de Bangui tandis Hondobodé, la copine à Samba Panza dormait tranquillement dans son bureau..

C’est pourquoi le nouveau Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji a effectué une visite inopinée à la mairie de Bangui.
Âgée de 60 ans, Hyacinthe Wodobodé , juriste de formation a été nommée à ce poste le vendredi 7 février 2014 par décret de sa copine Catherine Samba Panza.

Il a invité la présidente de la délégation spéciale de la ville de Bangui Mme Yacinthe Hondobodé a visité le centre-ville ainsi que le marché central avec lui.

Le nouveau chef du gouvernement accompagné de son ministre chargé de l’Administration du Territoire, Jean-Serge Bokassa ont effectué une visite inopinée au marché central de Bangui.

L’important rendez-vous qui a regroupé le chef du gouvernement, le ministre de l’Intérieur, Jean-Serge Bokassa en présence de Mme le Maire de Bangui, Hyacinthe Wodobodé s’est tenu au marché central, après un couac sur l’horaire de la rencontre.

La situation d’insalubrité au marché central n’a pas laissé pour compte les enfants de la rue. L’un d’eux propose à la mairie de Bangui, sous couvert de l’anonymat, de les recruter afin de procéder au nettoyage et à la protection de ce marché.

« Il faut que la mairie de Bangui nous embauche, nous, enfants de la rue qui connaissons bien ce marché. Chaque soir, nous allons bien le nettoyer », a-t-il suggéré avant de dire que : « la mairie de Bangui ne fait pas son travaill ».

La visite du Premier ministre Sarandji au marché central est une occasion de voir de près les difficultés que rencontrent au quotidien les commençants.
Oui il était temps que les nouvelles autorités sortent des gros moyens pour s’attaquer aux gros chantiers qui attendent le gouvernement.

La visite a été presque un enfer sur terre de la présidente de la délégation spéciale de la ville de Bangui. Elle a été copieusement huée par tous ceux et toutes celles qu’elle croisait sur son chemin.

On le voit visiblement le Pm n’est pas homme à rester au bureau dans des fauteuils rembourrés. La Centrafrique a besoin de ce genre d’initiative pour sortir définitivement de sa torpeur.

Aux dernière nouvelles, Madame le Maire de Bangui Wodobode aurait déposé sa démission selon les rumeurs persistantes dans la ville de Bangui.

Après la guerre il faut se remettre au travail n’est-ce pas.

L’heure du redressement national a-t-elle sonné ?

QUI VIVRA ENCORE VERRA.
Bangui, le 21 Avril 2016
Par Charlie Joseph LARABO

 

 

 
Commentaires fermés sur CENTRAFRIQUE : SARANDJI S’ATTAQUE A LA MAIRIE DE BANGUI.

Publié par le 21/04/2016 dans Uncategorized

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :