RSS

Congo: Brazzaville, au moins 15 morts après les tirs à l’arme lourde

04 Avr
 pix_1459759280e084120_1
Crédit photo: Policier tué à la station Mafouta et vue de l’incendie de la mairie de Makelekele (2)

 

Congo: Brazzaville, au moins 15 morts après les tirs à l'arme lourde

 Lundi 4 Avril 2016- Le Congo Brazzaville renoue t’il avec les démons de la guerre sous l’indifférence de la communauté internationale ?

Alors que certaines sources, proches du pouvoir en place pointent déjà des milices « Ninja » dites proches de Guy Kolélas, pour l’heure aucune information ne confirme une action rebelle contre le pouvoir réélu récemment au premier tour de Sassou N’Guesso ni, au contraire, une action organisée par ce dernier pour se « débarrasser » de certains opposants.

Dans la nuit de dimanche à lundi, des hommes armés ont attaqué simultanément plusieurs quartiers au Sud de Brazzaville.

L’on ne sait s’il s’agit d’une rébellion ou d’un plan machiavélique du régime pour faire arrêter les opposants.

Le régime Sassou Nguesso ayant perdu le sommeil depuis l’annonce des résultats de la CTE qui donne l’opposition gagnante de la dernière élection présidentielle.

D’après nos informations, les événements ont commencé a Mayanga puis se sont propagés dans Bacongo alors que la cour constitutionnelle s’apprête à valider les résultats du premier tour de la présidentielle et entériner ainsi le KO au premier tour du président sortant.

Les hommes lourdement armés ont agi simultanément ceux de Mayanga et ceux de Bacongo mais il y a la confusion pour l’instant.

Un officier de l’armée, a déclaré que ce sont des hommes non identifiés qui se sont infiltrés tard dans la nuit dans Bacongo, où des tirs sont encore entendus.

Pour certains brazzavilois, Sassou Nguesso a créé une fausse rébellion pour faire accuser Parfait Kolelas et le général Jean Marie Michel Mokoko

Le General Ndenguet, a envoyé ses miliciens enlever M. Parfait KOLELAS et les ninjas s ont riposté.

Le premier bilan parle d’au moins 15 morts, dont un policier tué à la station Mafouta.

Source: AFP

 
Commentaires fermés sur Congo: Brazzaville, au moins 15 morts après les tirs à l’arme lourde

Publié par le 04/04/2016 dans Uncategorized

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :