RSS

TOGO : De nouvelles violences à Mango après deux arrestations en lien avec le boycott de la fête de l’indépendance

03 Avr
 Togo
Crédit photo : Des agents de la police/AFP 

De nouvelles violences ont été enregistrées à Mango, une ville du nord Togo, en proie à des violences sporadiques depuis la fin de l’année dernière.

Pour la journée du vendredi, il a été signalé des échauffourées entre les jeunes de Mango  et les forces de sécurité. Le bilan selon un communiqué du gouvernement fait état de dégâts matériels, de l’interruption de la circulation à  Mango et de trois blessés légers parmi les forces de sécurité dont deux policiers et un gendarme.

Si les évènements antérieurs ont une cause liée à l’environnement des populations, celles qui se sont produites ce jour se rapportent aux préparatifs de la célébration de la fête de l’indépendance le 27 avril dans le pays.

Selon la version du gouvernement lue à la télévision nationale (TVT) « ces manifestations sont consécutives à l’interpellation par la gendarmerie de deux individus suite à l’appel de certains parents d’élèves qui leur reprochent d’avoir proféré des menaces à leur endroit s’ils osaient laisser leurs enfants participer à l’exercice des deux défilés envisagés ce jour dans le cadre des préparatifs de la commémoration du 56e anniversaire de l’indépendance du pays ».

A en croire le gouvernement, pendant que le premier défilé se déroulait, des jeunes ont occupé le rond-point de la ville, une situation qui a paralysée la circulation sur la route nationale N°1 créant une panique dans le milieu.

Pour rétablir l’ordre, le communiqué du ministère de la Sécurité a annoncé qu’il « a fallu l’intervention des forces de sécurité appuyés par des renforts venus de Dapaong pour ramener le calme dans la ville et rétablir la circulation … ».

En dehors de cette version et selon certains habitants de Mango, tout serait parti de l’arrestation de deux personnes accusées de démobiliser les élèves à ne pas prendre part aux séances d’entrainement du défilé pour la fête de l’indépendance. C’est la suite de ces deux arrestations que des jeunes sont sortis pour réclamer la libération des personnes interpellées.

Eu égard aux manifestations enregistrées dans le passée, le ministère Togolais de la Sécurité a martelé que force reste à la loi, que des instructions fermes sont dorénavant données à la police et la gendarmerie pour arrêter les auteurs de violences afin de les traduire en justice.

Cette mise en garde de l’Etat va-t-elle ramener définitivement le calme à Mango ? Les jours avenir nous le diront.

Mensah, Lomé

 
Commentaires fermés sur TOGO : De nouvelles violences à Mango après deux arrestations en lien avec le boycott de la fête de l’indépendance

Publié par le 03/04/2016 dans Uncategorized

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :