RSS

CENTRAFRIQUE: UNDP: Takaparler.over-blog.com un blog de diffamation et de désinformation

18 Mar

 

Le site takaparlenews.over-blog.com a publié le mercredi 16 mars 2016 un article titré « CRISE: MICHEL AMINE ECLATE SA COLERE ET SE SEPARE DU BUREAU EXECUTIF DE L’UNDP » et signé par un certain Ghislain FOCKY / EPERVIER.

Outre le fait que les propos tenus dans cet article sont légers, tendancieux et très éloignés de la réalité, nous avons décelé dans ce réquisitoire à sens unique de notre parti, l’UNDP, et de son Président, Michel AMINE, une volonté de nuire et un manque criard de rigueur et d’éthique.
Nous aurions pu faire l’impasse sur les contre-vérités et les amalgames entretenus à dessein, mais la nécessité de clarifier certains points et de rassurer les responsables, militants, sympathisants et citoyens centrafricains nous impose de publier le présent communiqué qui, nous l’espérons, apportera un démenti cinglant aux faits allégués et sans lien aucun avec la réalité.

De quoi s’agit-il concrètement ?
Commençons d’abord par nous offusquer du fait que le signataire du fameux article se trompe dès l’entame de son pamphlet écrit certainement sous la dictée d’un souffleur maladroit en parlant d’un « parti de l’Union Nationale pour le Développement et le Progrès (UNDP) ». L’UNDP, parti de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès, œuvre certes pour le développement de la République centrafricaine. Mais, pour autant, cette méconnaissance de la signification de son sigle renseigne sur la légèreté des arguments mis en avant dans le contenu de l’article.

S’il demeure vrai et constant que le bureau politique de notre formation politique a été bien dissous, cela ne date pas d’aujourd’hui mais plutôt d’avant même les élections, en 2015, et pour des raisons autres que celle évoquée dans l’article en question.

En effet, ayant constaté la récurrence de faits préjudiciables au bon fonctionnement d’un parti jeune et sur lequel beaucoup d’espoir est fondé, compte tenu du travail important déployé sur le terrain et de l’engouement extraordinaire qu’il a fait naître dans la population centrafricaine, comme au niveau de la diaspora, nous avions senti la nécessité de mettre en avant la rigueur et la transparence dans nos méthodes de travail et d’action militante.

Or, il est apparu très vite que notre parti, à l’instar d’autres ayant une existence plus longue, comptait en son sein des opportunistes seulement mus par leurs intérêts personnels et dont les pratiques, aux antipodes des valeurs, que nous prônons risquaient de compromettre notre marche vers le progrès.

C’est ainsi qu’il a été mis sur pied un bureau ad hoc provisoire chargé d’assurer l’intérim pour administrer le parti. Un congrès devant se tenir après les élections pour procéder à l’élection des responsables du parti, conformément aux statuts et au règlement intérieur de notre formation politique.

Cette décision était d’autant plus salutaire qu’elle visait, avant tout, à protéger le parti contre les déviances et incuries imputables à des responsables pressés ou ceux dont les ambitions sont loin des idéaux et de l’idéologie même du parti, sur la paix et la sécurité ou encore sur la Révolution Verte. Nous passons en silence les nombreux cas d’indisciplines constatées, voire de malversations diverses et d’attitudes répréhensibles dans un parti qui se respecte et dont la raison d’être est d’accéder au pouvoir par des voies légales, à travers une démarche saine, républicaine et en phase avec les préoccupations majeures du peuple centrafricain.

A l’UNDP, dont les dernières élections législatives ont prouvé l’implantation nationale et la représentativité, notre fierté est de compter en notre sein des hommes et des femmes engagés, et surtout d’avoir un Président rigoureux et au-dessus de la mêlée. Il était donc évident que face aux comportements et attitudes politiquement dégradants et dénoncés plus haut, et qui n’honorent pas le parti UNDP et son idéologie, que son Président Michel AMINE, après moult avertissements, puisse prendre une décision ferme. Ce qui a été fait.

La raison de la dissolution du Bureau Politique de l’UNDP n’est donc pas, contrairement aux allégations mensongères du Sieur Ghislain FOCKY, le fait pour certains membres du bureau du parti, ou d’un quelconque membre de l‘UNDP, d’avoir soutenu officiellement ou officieusement le candidat Faustin Archange TOUADERA, devenu aujourd’hui Président de la République. Non il n’en est rien !

Beaucoup ont encore en mémoire d’ailleurs le fait que l’UNDP, dans une publication datée du 12 Février 2016, avait adopté une position sans ambiguïté, pour ne donner aucune consigne de vote en faveur d’un candidat quelconque. Laissant ainsi à ses nombreux membres, militants, partisans et sympathisants, le libre arbitre de voter en toute liberté d’esprit et de conscience, pour le candidat de leur choix. C’est cela qui s’est passé.

En aucun moment donc, Michel AMINE ne s’était insurgé contre le choix d’un quelconque membre du parti, de soutenir tel ou tels autres candidats à ces élections présidentielles.

Aussi, il est important de préciser que la coordination provisoire de l’UNDP mis en place en remplacement du Bureau Politique dissous, a pour rôle EXCLUSIF de préparer le Congrès du parti prévu pour très bientôt. Les dates une fois arrêtées seront portées à l’attention de l’opinion.

Tout en déplorant que de tels écrits visant à maquiller la vérité, à semer le trouble et à ternir l’image d’un homme d’Etat tel que Michel AMINE, soient relayés par votre blog ‘’Takaparler’’, dont la notoriété auprès de nombreux lecteurs Centrafricains est établie, nous vous invitons à faire paraître ce droit de réponse dans les mêmes conditions que l’article précité.

Tout en nous réservant le droit, en cas de récidive, de mener le combat sur le terrain judiciaire pour dénoncer, avec vigueur, le battage médiatique malsain dont le but est de discréditer notre parti, l’UNDP, aux yeux des Centrafricains, les seuls juges, et de ternir la belle image de marque de son leader, le président Michel AMINE.

Pour le reste, l’UNDP poursuit son combat, le seul qui vaille, l’Autosuffisance alimentaire pour tous les Centrafricains á travers la Révolution Verte.

QUE DIEU BENISSE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE !
———————————-
La Cellule de Communication de l’UNDP

 
Commentaires fermés sur CENTRAFRIQUE: UNDP: Takaparler.over-blog.com un blog de diffamation et de désinformation

Publié par le 18/03/2016 dans Uncategorized

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :