RSS

Archives du 08/03/2016

CENTRAFRIQUE: Achat d’un terrain à Gbangouma-Mala

  P1010701.JPG

    Accompagnés des fonctionnaires du cadastre,

    nous sommes venu vérifier la conformité et faire borner le terrain

    qui nous est proposé par le chef  Jean Maximilien MABADA.

    Affaire conclue , on paye cash!  Devant témoins, … et l’effigie

    du  Président  François Bozizé,  on se serre la main.

P1010704 2

P1020309.JPG

P1020317 3

     Nos deux témoins:  Adolphe KOYANGBO,  qui dénicha le terrain…

     et notre ami  Jean BROUT,  venu avec nous de Périgueux

IMG0094-copie-1.JPG

   Sitôt l’affaire faite, malgré l’heure tardive et sous une fine pluie, 

   quelque chose me dit  qu’il faut immédiatement procéder à la démolition

   de la petite case située sur notre terrain…

   Prudence intuitive… je ne voudrais pas que vienne s’installer dans la nuit

   quelques squaters qui invoqueraient Dieu sait quoi le lendemain,  

  et qu’il nous faudrait déloger à coup d’interminables palabres…

 

P1020321.JPG

     Toute notre équipe s’y colle!…

    *****************************

     Puis il faut s’acquitter des formalités financières 

     auprès du service des impôts…

 P1020292

     C’EST OFFICIEL, NOUS VENONS TRES LEGALEMENT D’ACQUERIR

                                LE TERRAIN D’IMPLANTATION DU  

           CENTRE  PAULINE   LA  *MAISON DE LA FEMME*

                                                 ***

      Quelques  *AMIS de  PAULINE*     

CIMG0832            

        Jean-Pierre Moreau  (chef d’entreprise) *Sièges Moreauu*

                                  CIMG0831  

        Laurent Truchassou  (chef d’entreprise)  *Boulangerie rue Limogeane*

AAF04 2

     Jean Chagneau  (Conseiller  Général – Maire Adjoint de Bergerac)

 

     Nous vous disons MERCI….     SINGILA  MINGI

 

                                               ***

Source : http://paulinefca.over-blog.com/page-7782198.html

 

CENTRAFRIQUE: création de la première antenne de PFCA à Ouango (2007)

   

Je mets à votre disposition un terrain à Ngaragba…

   Vous pourrez y implanter sans problème la *Maison de la Femme*          

   Centre Social, Educatif, Culturel, Economique… 

   ce projet dont vous m’avez parlé, destiné aux femmes.

    Je vous ai en outre trouvé à Ouango, une villa à un prix locatif très abordable.    

      P1010594 4

   Ce sont des propos qui font chaud au coeur

     Joseph Tagbalé, maire du 7e arrondissement, avait compris l’importance

     de l’implantation de notre projet dans « son jardin »,

     et mettait tout en oeuvre pour que cette réalisation aboutisse. 

     Le Conseil Général nous soutien… 

     Et j’ai démarché avec succès quelques amis de Périgueux

     Ils seront nos tout premiers  *AMIS DE PAULINE*

     Nous nous envolons le coeur plein d’allégresse pour la énième fois via Bangui

    ***

     La villa… 

     Confort sommaire… Il fait très très chaud!

     Nous sommes privés d’électricité pratiquement toutes les nuits…

     problème nous dit-on, au niveau de la Centrale Electrique de Boali

     et d’eau…  (problème de maintenance)

     Mais nous disposons d’un grand jardin, d’un gardien permanent (prénommé Adolphe)

     Nous avons embauché à nos frais personnels, le  « petit caterpilar »   Oscar 

     afin de lui venir encore en aide. 

     Priant le ciel pour qu’enfin vienne la pluie,

     nous passons de longues heures de la nuit à discuter avec eux…  

     A nous instruire!

    ***

   Quant au terrain…  nous comprenons que c’est rapé!

     Monsieur le maire du 7e arr. a bien essayé de nous attribuer un espace

     à côté de la maison d’arrêt de Ngaragba… mais il s’avère qu’il appartient

     à l’administration pénitentiaire… et le directeur de l’établissement y met son véto!

    Somme toute, dis je à monsieur le maire…  

     Ce site ne nous semble pas particulièrement indiqué pour notre projet…  

      et nous disposons encore de quelques jours, pour en trouver un plus approprié.

    ***

     Commence dès lors, la longue traque d’un terrain libre  dans tout Ngaragba…

    En vain!

     Je suggère de récupérer le terrain de maman Pauline,

     sur lequel j’avais en 2002 restauré sa case en ruine (voir retour aux sources)  

     qui selon la coutume devrait me revenir….

     C’est du moins ce qui m’avait été dit…  quand j’en finançais la restauration

     Ce ne serait qu’un juste retour des choses, pensais – je…

     Mais voilà, nous sommes en 2007 et de l’eau a coulé sous les ponts.

     Plusieurs membres de la famille occupent désormais, cette ex ruine abandonnée,

     (que nous avions réhabilitée, dans l’unique but d’accueillir maman Pauline à son retour de Kinshassa)

     et campent sur leurs ergots, refusant de déménager ,

     invoquant des droits coutumiers de circonstance, 

    visiblement fluctuants au gré des intérêts du moment…

     Malgré la médiation de notre aïeul à tous..  tonton Basile Akélélo!

    ***

     Le soir à la maison, tonton Basile, extrêmement dépité, me rend compte de sa mission:

     « Elles n’ont me semble -t- il, pas du tout intégré

     la dimention symbolique de ce projet… »

    ***

     Ayant une projection sur l’avenir, je reste persuadé qu’elles se trompent

     mais bien qu’étant leur aîné, je suis néanmoins minoritaire… et je m’incline!

     J’ai bien entendu conscience que je ne puis exiger de mes soeurs, qu’elles nous cèdent

     ce toit providentiel qui désormais les abrite… gratuitement!

     Il faut rebondir… Positiver, toujours positiver!

ELECTION.jpg

                                       Virginie Bakpa vient d’être élue Présidente. 

     Après consultation des autorités centrafricaines,

     nous obtenons auprès du ministère de l’intérieur,

     l’AUTORISATION ADMINISTRATIVE

     pour  PAULINE FEMME CENTRAFRICAINE, sise à Périgueux – France –

     d’exercer en toute légalité ses activités sur le territoire Centrafricain,

     avec le soutien précieux de madame Marie Solange Pagonendji Ndakala 

     Ministre des Affaires Sociales, de la Solidarité, et de la Famille,

     de monsieur Basile Akélélo, premeir adjoint à la mairie de Bangui

     et de monsieur le maire du 7e arrondissement, Joseph Tagbalé,

     nous organisons une assemblée générale

     constitutive de notre première antenne locale,

     PAULINE FEMME CENTRAFRICAINE 7e arrondissement

     regroupant une centaine de femmes

sc00081f43-copie-1.jpg

     Marie Noëlle, La Vice-Présidente de la maison mère  Pauline FCA Périgueux

     fait don d’un chèque de cent euros (100 €) pour l’ouverture d’un compte 

     au nom de Pauline Femme Centrafricaine 7e arrondissement.

     Nous confierons aux membres de l’équipe dirigeante élue,

    de nombreux dons en nature…

     ballons de foot-ball, tee-shirts, stylos, peluches pour enfants…

    dont la revente pourrait alimenter leur compte. 

     ***

     N’ayant rien trouvé à Ngaragba, nous replions sur Oungo

     et prospectons en compagnies de notre gardien Adolphe, à la recherche d’un terrain.

  image787.jpg   

                    Nous découvrons les coquets petits quartiers et leurs habitants

jeune-maman-de-ouango-21.jpg           

                     de très beaux enfants… et une non moins jolie maman

    ***

     De retour en France, nous rendrons compte de notre demi échec,

     et en tirerons les leçons… 

     Aucun terrain au grand jamais, 

    ne sera gracieusement mis à notre disposition! 

     quand bien même serait ce pour un Centre Social à disposition de la population. 

     Il nous faudra l’acquérir financièrement!

    ***

     Nous avons sauvegardé l’intégralité du montant de la subvention du Conseil Général

     Valérie Chamouton, responsable de la Coopération Décentralisée me dira:

     Georges, vous pourrez toujours en disposer pour l’acquisition de votre terrain.

    ***

     Au printemps 2008, notre gardien Adolphe Koyangbo,

     m’informe de la disponibilité  à Ouango, d’un terrain libre à la vente,

     situé au quartier Gbangouma-Mala

P1010594 4

     Quelques  *AMIS DE PAULINE*

      IMG0004 2

         Jeanot Brout (chef d’entreprise retraité)

                                                         CIMG0857-copie-1

Gérald Olives (nutitionniste sportif) Club Culturiste Périgourdin

 CIMG1073.JPG                                                                                                  

                     François Farcy (dentiste à Périgueux)

   

                                         ***   

 

                               Nous vous disons   MERCI

                                SINGILA MINGI.

 

Source : http://paulinefca.over-blog.com/page-8155770.html pour CARnews ou RCAinfos

 

CENTRAFRIQUE: Rôle DE L’ASSOCIATION PAULINE F.C.A

.AFRIQUE

     PAULINE F.C.A. PERIGUEUX

     A POUR BUT DE VENIR EN AIDE A LA FEMME CENTRAFRICAINE

     EN CREANT A BANGUI PUIS DANS CHAQUE PREFECTURE ET CHEF LIEU 

     DES ANTENNES ASSOCIATIVES LOCALES

     SUSCEPTIBLES DE RECEVOIR ET DE GERER DES DONS

sc0003d384.jpg

     ELLE FINANCERA LA CONSTRUCTION D’UN CENTRE ASSOCIATIF

                               MAISON DE LA FEMME

     Elle envisage ce financement par des subventions, dons privés et espèces générées par ses manifestations

sc00189478 2 3

     A Gbangouma – Mala,  quartier village du 7e arrondissement de Bangui

     PAULINE FEMME CENTRAFRICAINE mettra à disposition des femmes, une structure d’accueil dite:

                                        MAISON DE LA FEMME

     Structure qui accueillera un collectif  * Pauline femme Centrafricaine 7e arrondissement *

     antenne locale de PFCA Périgueux, englobant toutes les femmes du 7e arr. souhaitant y adhérer.

    ***

     La  MAISON DE LA FEMME  se veut un lieu de rencontre où la confrontation des 

     INTELLIGENCES  INDIVIDUELLES  devrait aboutir à

     L’ELABORATION DE PROJETS DEMOCRATIQUEMENT CHOISIS, AU PROFIT DE TOUTES.

     1 – EXPLOITATION PEDAGOGIQUE DE LA MAISON DE LA FEMME

         Accueil des campagnes sanitaires diverses, d’éducation, d’alphabétisation…

         en privilégiant une ouverture aux ONG déjà sur le territoire. 

     2 – EXPLOITATION FINANCIERE DE LA MAISON DE LA FEMME 

         Organisation de toutes formes d’activités licites, génératrices de profits:

         (location de la salle, des chaises, des tables… Projections cinématographiques…)

     3 – EXPLOITATION CULTURELLE DE LA MAISON DE LA FEMME

         Perpétration de l’enseignement des activités culturelles traditionnelles, telles que:

         la danse, la scupture, la couture, la poterie… 

         Organisation de journées de théâtre, de poésie, de conteurs… 

     4 – ACTIONS SOLIDAIRES DE LA MAISON DE LA FEMME

         Accueillir les anciens, les anciennes, les écouter et leur apporter soutien.

         Organisation de manifestations festives… collations ou repas gratuits,

         ARBRE DE NOËL POUR TOUS, ENFANTS PARENTS ET GRANDS PARENTS

    ***

     LA MAISON DE LA FEMME

     SE VEUT UN OUTIL A DISPOSITION DE L’INTELLIGENCE  DE LA FEMME

     LUI PERMETTANT DE GERER SON DESIR D’ACCESSION AU DEVELOPPEMENT

     ET A L’AUTONOMIE, PAR LE BIAIS DE REFLEXIONS COLLEGIALES

     AU SEIN DU COLLECTIF LOCAL  PAULINE FEMME CENTRAFRICAINE 7e ARRONDISSEMENT

     ***

     A Périgueux, fort de sa longue implantation, le Président Fondateur

     de  Pauline Femme Centrafricaine  Georges Mouillac,

     plus connu sous son pseudonyme d’artiste *Kadamé*

     ira à la rencontre de ses amis, connaissances et personnalités, leur proposant de participer

     à son projet en adhérant aux  AMIS DE PAULINE  par le biais d’une donation.

    Cette souscription leur donnera un droit de regard sur l’utilisation concrète de leurs dons.

     Ils seront en cela régulièrement informés par photos ou vidéos,

    de l’avancée des réalisations.

     Les  *AMIS DE PAULINE*

     étant reconnus intégralement partie prenante de ce projet, nous nous proposons

     de les citer et de les afficher tout au long de ce blog, en conclusion de chaque articles.

     Les   *AMIS DE PAULINE*  ont été extrêmement généreux

     En voici quelques uns

CIMG1181 2 2

     Il a longtemps séjourné en Afrique, en particulier à Bangui…

     Jean Claude Freyssingeas, son épouse Fatou, d’origine djiboutienne et leur fille Médina

                                                                CIMG0862

                              Hervé Truchassou (chef d’entreprise boulangerie des 4 chemins à Périgueux

CIMG0850

     Jean-Claude Caffin (Imprimeur Chef d’entreprise Périgueux)

 

     Pauline Femme Centrafricaine  leur doit

    un très grand MERCI… 

    SINGILA  MINGI MINGI  MINGI…

 

                        ​***

Source : http://paulinefca.over-blog.com/page-7781952.html pour CARnews ou RCAinfos

 

CENTRAFRIQUE : Retours aux sources africaines

   Un petit rappel historique de 2002  à  2005  

inauguration  

   Années pendant lesquelles nous avons multiplié des voyages de découvertes en

     RETOURS AUX SOURCES…  

     prémices à la création de Pauline Femme Centrafricaine

     Accueillis par Yves Rolland, son adorable compagne Kiki (Christelle Degras)       

     sc00018105.jpg     

     et la joyeuse clique des demoiselles Degras, toutes plus jolies les unes que les autres 

       sc000463a6.jpg                                                          sc000463a601-copie-1.jpg    

     Nous découvrons le *Bangui by nigth*… dans une nuit d’encre, sous la conduite

    de  Julienne et  d’Alain Rolland, qui est venu avec nous de Paris. 

       sc00027fc6.jpg

     Soirée restaurant, accompagnée de bout en bout par le groupe musical  *Malinga*

     lequel nous concocte cette chanson de bienvenue:

     *Hééé… Marie-Noëlle et Georges, bienvenue à Bangui le pays de vos ancêtres…

     Vous êtes chez vous!*

     sc00024a95.jpg                                                             sc00024a9501.jpg

     Pauline Femme Centrafricaine n’est pas encore créée,

     et ce premier voyage nous emmène à la découverte de

    la famille africaine de Ngaragba

       vlcsnap-2009-09-20-21h19m50s184.png

     « Maman Pauline est à Kinshasa »  me dira -t- on… 

   Très déçus, on le serait à moins, nous décidons de restaurer à nos frais sa maison:

    une ruine envahie d’arbustes, d’herbes hautes et squatée par un indésirable

    et inquiétant reptilien

     dont mon beau-frère Pierre, nous débarrasse d’un coup de machette.

       BANGUY-3.jpg                                                             OSCAR.jpg

   Mes parents très curieusement se font un peu tirer l’oreille pour le nettoyage du site,

   arguant qu’une telle tâche incombe à des « spécialistes »

   Je leur rétorque qu’en France, ni Marie-Noëlle ni moi,

   ne faisons appel à  des  « spécialistes » 

   pour l’entretien quotidien de notre maison, ni pour nos petits travaux de bricolage.

   Rires collectifs… La bonne humeur l’emporte finalement.

     ****************************

     Une chose encore désarçonne passablement les français que nous sommes,

     et plus particulièrement l’enfant du pays dont je me réclame .

    Force m’est de constater qu’à l’instar de ma blonde épouse, 

     je suis aussi affublé du qualificatif de « mundju »

     (on m’affirme que cela n’a rien de péjoratif… mon papa étant blanc…  « mundju! »

     ****************************

     Nous faisons la connaissance d’ Oscar, maçon, travailleur infatigable…

     Jeune homme sec et tout en muscle… Je le baptise  « Petit Caterpilar »

     ******************************

     Avec une pointe d’humour, les femmes du quartier ne manquent pas

     d’interpeler mes parents en ces termes:

    « Hééé… votre frère là, le kota zo, comment ce fait il qu’il n’ait

     qu’une seule femme depuis si longtemps…

     et qui de plus est mundju?   sous entendu, il doit être extrêmement radin!

     On m’en fait la traduction dans un grand éclat de rires…

     Et moi de taquiner Marie-Noëlle, qui n’apprecie que très modérément… 

     « Je vais y réfléchir… »  

      dis-je , en me remémorant quelques images  de notre long vécu en commun.

Discour-del-Ambassadeur.jpeg                                                                                    Tenue-de-Soiree-Bon-Encontre-copie-1.jpg

     De fantaisies de célibataire très vite abandonnées,

     à la promesse échangée de s’aimer pour très longtemps

En-maillot-a-Bon-Encontre_2.jpg

     Monsieur le maire et monsieur le curé ont validé notre consentement

sc00063f26 4 2-copie-2

  1969 à Bon-Encontre (lot & Garonne)

                                                                           SDC13257 2

                                                                   2010 à Oléron (Charente Maritime)

     Laps de temps d’une vie commune qui nous a donné nos quatre enfants… 

     2 garçons: Mathias & Romain  ****  2  filles : Agathe-Marianne & Jeanne-Elise    

     Bon, je vais encore m’accorder quelques années pour y réfléchir… ouaf, ouaf… 

     ******************************

     Une réponse peut-être approximative à cette boutade

     me viendra au cours de nos séjours répétés…      

     Un homme apparemment aisé, comme il semble que je le sois, vu d’ici…  

     se doit  culturellement de faire vivre une « très grande  famille »

     peuplée de très nombreux enfants! 

     Un de nos amis appartenant à cette classe dite aisée, me confiait en catimini…

     * Ah si tu savais Georges, le poids de la famille… elle nous plombe!

     Crois moi, il est quasi impossible de s’enrichir durablement… 

     Je suis constamment sollicité…  LA FAUTE A NOTRE PAUVRETE ! *

     Alors, nous décidons de donner modestement une petite fête…  

     en l’honneur de la famille

    BANGUY.jpg  

                                                                      vlcsnap-2009-09-20-21h38m20s16.jpg      

     Danses traditionnelles par les petites filles de Ngaragba  

BANGUY-2-copie-1.jpg

     Les réparations murales terminées,  (70 m2, 4 chambres, 1 séjour)

     nous rentrons en France

     en faisant la promesse d’envoi du financement des bois de la charpente et des tôles.

     Promesse tenue à peine 2 semaines plus tard…

     (avec la contribution spontanée de ma petite soeur Christiane d’Avezac)

     ******************************************* 2003

     De retour à Bangui l’année suivante, nous sollicitons et obtenons un entretien

     avec  Monsieur Léon Salam, ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, 

     Monsieur Lala Bevarrah, ministre de l’Education Nationale

     Nous leur exprimons notre désir d’oeuvrer au profit des femmes,

     en collaboration avec la Mairie de Périgueux. 

     Monsieur  Jean Paul Daudou, suppléant de Xavier Darcos,

     nommé Ministre de l’Education Nationale

     nous ayant demandé d’étudier la faisabilité d’une forme de rapprochement entre

     Bangui  & Périgueux,  j’évoquerai un  « cousinage »  à l’africaine…

     Monsieur Lala Bevarrah nous suggère, afin d’élargir notre panel de connaissance, 

     de rencontrer  son homologue le ministre Karim Meckassoua 

     ainsi que Mr Jean Barkès, maire de Bangui, et nous obtient un rendez-vous.

vlcsnap-2009-09-21-00h53m03s110.png-copie-1.jpeg

     Après une dotation en livres, tee-shirts et ballons à l’école primaire de Ngaragba

     par l’intermédiaire de la directrice Rachel Gringbo,

     nous organisons un match de foot-ball,

     clôturé par un repas champêtre pour les enfants, sous la houlette

     du chef Jean-Marie Kombaya, entouré des notables du quartier.

     Nous rentrerons à Périgueux muni d’un courrier de monsieur Léon Salam,

     à l’attention de Jean-Paul Daudou attestant de nos audiences

     et de l’accueil favorable qui nous fut accordé.

    *************************************     2005

     Notre projet est encore à l’état d’ébauche…

     Mais grâce à l’intervention de notre ami l’avocat Nganatoua Goungaye Wanfiyo

     qui appartient au conseil des sage, nous sommes reçus par le maire

     Jean Barkès Gombé Kété  et remettons à nouveau sur la table

     notre projet du  *Centre Pauline Femme Centrafricaine.*

005_2-copie-1.JPG                                                               010_7_2.JPG

     Nous conversions au téléphone de Périgueux à Grenoble, et avions plaisir à le retrouver

    au cabinet d’avocats, après notre petit déjeuner à la terrasse du  *Phénicia* situé juste en face 

     Monsieur le maire donnera une réception en notre honneur à son domicile privé…  

013_10.JPG                                                         011_8.JPG

     en présence de nombreux invités de marque,

  016_13.JPG  

                                                           018_15.JPG

     dont monsieur Moreau, Consul de France.

      021_18.JPG

     Marie-Noëlle et Jean Barkès déchainés!…

       sc00012971.jpg

     Mais rien jamais ne nous réjouit d’avantage, que l’accueil souriant

     des enfants de Ngaragba.

 

     ****************************************************    2005

     Nos filles Agathe-Marianne et Jeanne-Elise  

     ont souhaiter elles aussi découvrir Bangui.

     Nous avons loué au quartier très résidentiel dit « 200 Villas »

     une maison appartenant au gendarme  Guy-Bertrand Damango.

     Nous l’invitons souvent, et comme dit l’adage,

     « il vaut mieux l’avoir en photo qu’à table »

     Il a en effet un coup de fourchette qui se justifie par ses impressionnantes mensurations…

     Il nous promènera au volant de son 4/4 et nous deviendrons amis.

DSC00214.JPG

    Sur le grand boulevard de l’indépendance bordé de manguiers géants,

    en direction du Centre Artisanal ou de la Cathédrale N.D. de l’Immaculée Conception,  

     leurs deux lieux de prédilection…

     Georges et Marie-Noëlle sont heureux de respirer l’air de Bangui.

DSC00031-2.JPG

     Accompagnés de leurs filles  A.M.  &  J.E.  Georges et Marie- Noëlle

     ne savavaient pas encore 

     qu’ils allaient créer Pauline Femme Centrafricaine.

DSC00028-2.JPG

image1669.jpg

     Georges et sa soeur Brigitte chez Yves Rolland à Ngaragba

DSC00052-2-copie-2.jpg

     Où nos filles découvrent une  de leurs tantes africaines

     ****************************     

     J’ai le souvenir des messes africaines, tellement gaies…  

    Nous ne serons pas déçus!

DSC00257.JPG

     A la sortie de l’office dominical à N.D. nous rencontrons nos vieux amis

     Pascal Darlan et Benoît Zianga 

DSC00245.JPG

     tandis que certains ont encore beaucoup à demander à la Ste Vierge…

     ou la remecier de ses bienfaits.

   ****************************

     Au Marché  Artisanal, nous retrouvons fortuitement le cousin Benoît Zianga

 DSC00381.JPG 

                                                          image1961.jpg  

     où nos filles se transforment en « dompteuses de crocodiles » de charme...

  DSC00392-2.JPG 

                                                                                DSC00401.JPG  

     Activité qui donne soif à n’en pas douter!...

 DSC00412.JPG   

  DSC00385.JPG 

     Puis en « charmeuses de serpent », pour le plus grand plaisir de nos bons amis  peuls…

     Idriss, intarrissable en blagues et patron de la boutique « Mamouth écrase les prix »…

      Bakary, Moussa, Abou, Usséni, Ali, dit « gros bébé »,

     et Né Vers…  (je ne connais pas ma date de naissance nous dit il.)

                                  

     De retour en France, elles s’associeront à notre projet,

     en mémoire de leur grand mère centrafricaine  

     Pauline  Yanvézo

 

                                            ***
Source : http://paulinefca.over-blog.com/page-8140842.html
 

CENTRAFRIQUE: CONFÉRENCE HEBDOMADAIRE DE LA MINUSCA

bangui

Le Bureau de la communication et de l’information publique de la MINUSCA vous invite demain, mercredi 9 mars 2016, à sa conférence de presse hebdomadaire.

   AVIS MEDIAS

 Avis aux médias : conférence de presse

 Qui ?

Porte-Parole de la MINUSCA,

Vladimir Monteiro

                                                                              Quand ?

Mercredi 9 mars 2016 à 11h00

Où ?

 Salle de conférence, au siège de la MINUSCA, Bangui (RCA)
PK4, Avenue Barthélémy Boganda

 

 

Source : Service de communication de la MINUSCA pour CARnews ou RCAinfos 

 

 

CENTRAFRIQUE : Un rapport de l’ONU révèle 333 enfants assassinés, 589 mutilés et 500 cas de viols dans les violences

victimes

Un rapport de l’ONU, recense 333 enfants assassinés 589 mutilés dans les violences inter communautaires, depuis le déclenchement de la crise sécuritaire.

L’ONU a recensé 333 enfants assassinés et la mutilation de 589 autres dans des attaques violentes inter communautaires, alimentées et manipulées par des dirigeants politiques apprend-on.

« les enfants ont été ciblés en raison de leur appartenance religieuse. », précise le rapport.

L’organisation onusienne indique que des centaines de garçons et de filles ont été décapités ou blessés à la machette, par armes à feu et d’autres types d’armes, parfois de manière « extrêmement brutale. »

Dans le même temps, plus de 500 cas de viols rechercher viols ont été recensés depuis 2011: « En 2013 et 2014, au plus fort de la crise, les enfants ont été victimes de violations extrêmement graves commises dans un climat d’impunité totale, conséquences de l’effondrement et de la désintégration de la majorité des institutions de l’Etat », a indiqué Leila Zerrougui, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés.

En 2014, l’Unicef révélait qu’entre 6.000 et 10.000 enfants étaient associés aux parties en conflit.

Source : AFP

 

CENTRAFRIQUE: ÉLIMINATOIRE CAN 2017: LES MATCHS CENTRAFRIQUE – MADAGASCAR AVANCÉS

11990645_10204987580946044_428104335443477560_n

La CAF (Confédération africaine de football) a dévoilé depuis plusieurs jours les dates officielles des matchs des 3è et 4è journées des éliminatoires de la CAN 2017. Cependant, certaines rencontres vont connaitre des modifications.

C’est notamment le cas des rencontres entre la Centrafrique et Madagascar. En raison de la tenue d’une manifestation le 29 mars, la partie centrafricaine a demandé l’avancement du match. Ainsi, Madagascar a accepté accueillir le match aller le 24 mars. Puis les Fauves recevront les Barea à Bangui le 28 mars.

Les deux équipes sont en retard dans leur groupe de qualifications. La Centrafrique est 3è avec 3 points, égalité avec l’Angola, tandis que Madagascar a 1 point après un match nul face à l’Angola.

 

Source : Afrcatosport

 

Publié par CARnews ou RCainfos le 8-3-2016/Bruno-Serge PIOZZA & Aimery ELA
 
 
%d blogueurs aiment cette page :