RSS

CENTRAFRIQUE: la réintégration des milices, nouveau défi du gouvernement

05 Mar

En attendant, l’ONU a commencé à désarmer des combattants dans le cadre du programme dit de « pré-DDR » piloté par la Minusca.

L’ONU a déjà dépensé 4 millions de dollars dans le programme pré-DDR qui permettra d’amorcer la pompe pour les nouvelles autorités.

Cette instance internationale a souhaité que le gouvernement puisse réparer le temps perdu.

Depuis 2013, la République centrafricaine a été plongée dans une instabilité politique qui est le fruit des affrontements ethniques.

Il est prévu que l’organisation de la présidentielle en République centrafricaine ouvre un nouveau chapitre dans le rétablissement de la sécurité et du développement dans ce pays. Le deuxième tour de la présidentielle a eu lieu le 14 février en présence des observateurs internationaux.

Le nouveau président centrafricain Faustin Archange Touadéra, déclaré officiellement élu par la Cour constitutionnelle mardi à Bangui avec 62,69% des voix au terme du second tour de l’élection présidentielle tenu du 14 février. La Cour constitutionnelle a rejeté toute requête mise en avant par les partis d’opposition pour abdiquer les résultats de la présidentielle.

Simplice Sarandji, le conseiller du nouveau chef d’état centrafricain, Faustin Archange Touadéra a annoncé que le nouveau président veut que les milices déposent leurs armes et que les déplacés rapatrient et que les forces armées se renforcent.

Aux dires des experts le rétablissement de la sécurité reste le plus important défi des responsables centrafricains.

Les milices chrétiens appelés Anti-Balaka sont considérés comme les menaces les plus majeures.

Les milices anti-Balaka ont entamé depuis des attaques ciblées et constantes contre des Musulmans et des sélékas.

L’intensité des affrontements était à tel point que des instances des droits de l’Homme se sont dites inquiètes de génocide des Musulmans dans ce pays africain.

La situation grave économique reste autre défi du nouveau chef d’Etat centrafricain.

Malgré ses ressources riches la Centrafrique reste l’un des pays les plus pauvres du monde.

Source : AFP

 

Publié par  CARnews ou RCAinfos le 5-3-2016/Bruno-Serge PIOZZA & Aimery ELA
 
Commentaires fermés sur CENTRAFRIQUE: la réintégration des milices, nouveau défi du gouvernement

Publié par le 05/03/2016 dans Uncategorized

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :