RSS

CENTRAFRIQUE: M. Saturnin Ndomby : Dites à M. Anicet Georges Dologuélé qu’il ne gagnera jamais contre l’Histoire !

19 Fév
Publié par CARnews ou RCainfos le 18-2-2016/Bruno-Serge PIOZZA & AE
CENTRAFRIQUE: M. Saturnin Ndomby : Dites à M. Anicet Georges Dologuélé qu’il ne gagnera jamais contre l’Histoire !

anicet

La société m’ a appris que toute vérité n’est pas bonne à dire. Mais, les blessures de la vie m’ont rassuré que l’homme libre est le prophète de la vérité, quel que soit le prix à payer, lorsque cette vérité qu’il dit incarne la Vérité, et concourt au bien de son prochain. C’est cette Vérité qui, tel un esprit immensément supérieur à celui de l’homme, guide le monde et conduit les grands hommes. Des hommes qui font l’histoire, qui s’adaptent à l’Histoire, mais qui jamais ne marchent contre l’Histoire.

Je l’ai dit, il y a de cela quelques jours, dans mon article intitulé « Pr Faustin Archange Touadéra ou le choix de la révolte de tout un peuple », largement publié par Carnews. En comparant aujourd’hui le sort du peuple centrafricain à celui du peuple vietnamien, dans les années 70. Un peuple en marche vers son indépendance et déterminé à se battre jusqu’au dernier vietnamien contre la toute puissance militaire américaine, dans une des guerres les plus meurtrières et les efroyables qu’ait connues l’humanité. La marche d’un peuple qui, selon les dires du Général De Gaulle à Robert Kennedy, n’était que l’expression de la marche de l’Histoire contre laquelle John Kennedy et ses conseillers ne pouvaient rien.

C’est cette même Histoire qui est aujourd’hui à l’oeuvre en Centrafrique, à travers le choix de tout un peuple meurtri, persécuté et mis à genoux sur sa propre terre, sur la personne de Faustin Archange Touadéra. Pas plus que les Américains, du haut de leur toute puissance militaire n’avaient réussi à l’emporter contre le peuple vietnamien et à le mettre à genoux sur sa propre terre, pas plus les enfants du malheur, les liquidateurs de la République, les violeurs des femmes, et les buveurs du sang ne réussiront à l’emporter, malgré leurs grandes capacités de nuisances et de manipulations, contre le peuple centrafricain, sur cette terre qui est la sienne, celle de ses ancêtres, et celle de ses aïeux.

Si analphabète et si bête soit – il ! Fort de ce qui précède, M. Saturnin Ndomby, il est vraiment grand temps pour vous, en votre qualité de chargé de la communication, d’informateur et de conseil, de dire tout simplement à M. Anicet Georges Dologuélé qu’il ne gagnera jamais contre l’Histoire. Qu’il s’adapte tout simplement à l’Histoire et qu’il reconnaisse, de ce fait, sa défaite et se retire de la course. Alors, la Patrie, éternelle et immortelle, lui en restera à jamais reconnaissante.

Par Jean – Paul Naïba

 
Commentaires fermés sur CENTRAFRIQUE: M. Saturnin Ndomby : Dites à M. Anicet Georges Dologuélé qu’il ne gagnera jamais contre l’Histoire !

Publié par le 19/02/2016 dans Uncategorized

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :