RSS

CENTRAFRIQUE: TOUADERA EST LE CANDIDAT IDÉAL POUR LE RASSEMBLEMENT, LA PAIX, L’UNITÉ ET ÉVENTUELLEMENT UNE ESQUISSE DE DÉVELOPPEMENT DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE.

12 Fév
Publié par CARnews ou RCAinfos le 12-2-2016/Bruno-Serge PIOZZA & Aimery ELA
CENTRAFRIQUE: TOUADERA EST LE CANDIDAT IDÉAL POUR LE RASSEMBLEMENT, LA PAIX, L’UNITÉ ET ÉVENTUELLEMENT UNE ESQUISSE DE DÉVELOPPEMENT DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE.

touadera

TOUADERA est recommandé et recommandable. Maintenant que j’ai répondu à l’affirmation d’un credo qui doit gagner, j’exhorte mes frères et sœurs, centrafricain(es) de tout bord, peu importe leurs obédiences politiques ou religieuses à emboîter mes pas, votons massivement TOUADERA.

La raison nous recommande de voter pour la nation centrafricaine très chère à nous tous, et de confier à ce fils du pays, digne et intègre son destin pour un temps précis et bien délimité par la constitution. Ne commettons pas l’erreur de voter pour un parent, un ami, voire une connaissance pour prétendre à une bienveillance quelconque. Une fois dans l’ isoloir, de notre choix dépendra l’avenir de notre pays.
Comme certains j’ai passé ma jeunesse énergique et réactive en dehors de la Centrafrique, j’ai beaucoup voyagé, observé, médité, accumulé beaucoup d’expériences, des compétences et diplômes. Je ne vais pas m,accrocher à la cloche d’une église ou sur les toits pour crier mon niveau le supra territorial de mes acquis. Depuis quand un diplôme vous a sauvé dans la merde, si ce n’est que blablaté faire genre, au plus il faut le prouver.Volontairement je n’avais pas envie de me lancer dans une impasse, les derniers événements crapuleux et graves des assoiffés du pouvoir m’ont donné raison. DOLOGUELE avait eut cette opportunité en Afrique et singulièrement en RCA comme patron d’une prestigieuse institution financière africaine et chef du gouvernement. qu’a t-il fait ? pour son propre pays,pour ne pas parler d’Afrique. La mise en avance sans cesse des compétences poussées par des « brouettes » est l’expression explicite du fanatisme. C’est du griotisme par excellence.
On peut mettre un polytechnicien a la tête d’un pays(DOLOGUELE), s’il est faible d’esprit, de moralité douteuse, volatile, le pays n’avancera pas d’un iota, et un illettré fort d’esprit et courageux (feu empereur BOKASSA ) le bâtisseur, Bangui était non seulement coquette mais sur la voie du développement. Je le cite « BOKASSA à créer l’université, l’armée…) la liste est longue. Qu’est ce que DOLOGUELE a réalisé ?
A mes connaissances comme tout bon conseillé à la banque, DOLOGUELE devrait réclamé sans cesse aux centrafricains en l’occurrence les clients de rembourser les dettes sous peine de contentieux, en oubliant que tout crédit peut se renégocier ou bien peut s’échelonner sur plusieurs mensualités, voir suspendu si on le demande. Devant cet état de fait il n avait aucune raison de priver le centrafricain du vivre.

Certes « qui paie ses dettes s’enrichit » mais vu l’état de la trésorerie, la galère des fonctionnaires et en tenant compte que un fonctionnaire chez nous supplée à l’état, en ce sens qu’il à sous son toit, plusieurs bouches à nourrir(Ita Omba Koya …) en principe c’est à l’état de pourvoir aux besoins de son peuple, en incitant avec des tarifs attractifs sur les impôts directs et indirects; les investisseurs à s’implanter, en leur donnant les garanties d’une sécurité sans failles; en simplifiant les procédures de créations d’entreprises. De mauvaise foi ou simplement aveuglé par les profits et avantages en toute nature liées au poste du premier Ministre; DOLOGUELE avait privé les centrafricains de vivre du fruit de leur souffrance; en refusant volontairement de verser le salaire aux ayants droit.

Votez DOLOGUELE c’est remettre au goût du jour le clientélisme, le népotisme appelé communément en Centrafrique  le « PAR CONNAIS »
Le centrafricain réclame un minimum vital, le pain, pas grand chose à nos politiques. Or depuis l,aube de temps ce paisible peuple n’a jamais connu des jours meilleurs sauf la période du temps glorieuse ou certains prétendent que « Bangui était une ville de PARIS (Mawa) ou simplement coquette ». Personnellement je voyais les va et vient des vespa ,des mobylettes , des femmes élégantes qui allaient au marché, les bars dancing poussaient comme des champignons à tous les coins des rues, est ce cela la coquetterie? Eh Ben s,ils le disent ça les engagent.
Gros modo les centrafricains ont tout vu et tout connu. La disparition miraculeuse de Barthélémy BOGANDA, justifie en partie cette décadence, la tête pensante de la RCA étant coupée, le temps de décelé d,autres talents nous a fait perdre du temps. Toute proportion gardée TOUADERA relèvera ce défis. Pour votre gouverne au sujet de Barthélémy BOGANDA le livre CONGO WARRA de l’écrivain pan africaniste centrafricain (MOUAMMAR BENGUE -BOSSIN) est conseillé.
TOUADERA était au chevet de la RCA mourante, il ne s’était pas exilé, se cachait et ressortait dès qu’il y a une accalmie, souffrait avec tous ses frères et sœurs; ne les ont pas abandonnés. Rien ne l’empêchait de faire comme les autres; mais il est resté jusqu’à l’essoufflement de la crise, avec et aux cotés de son peuple. Dans sa fuite effrénée à l’ intérieur de Bangui, TOUADERA s,est formaté et est disponible.
ARCHANGE TOUADERA,pour ne pas dire « L’ANGE TOUADERA »est doté d’une mission salvatrice du peuple centrafricain. Très respectueux des commandements, c’est un homme de parole :il se propose de tout faire pour parvenir à l’unité, à la paix et de mettre un terme à l’animosité.
TOUADERA allégera aussi le fardeau des dettes sur la génération future, en continuant à donner à manger au peuple centrafricain, sans oublier les orphelins et autres enfants accablés d’avitaminose .
Je ne suis pas partisan d’un crachat vertical qui risque de salir mon compatriote DOLOGUELE, je lui demande de revoir ses ambitions à la baisse, il pourrait redevenir conseillé financier d,une banque a nouveau, Son amateurisme en tant que chef du gouvernement;accentué par le clientélisme ne lui augure aucune chance pour la présidence.
La réhabilitation ,la restructuration de l,armée est un passage obligé;mais, TOUADERA affirme haut et fort que faute des psychologues ,l,éducation, la formation des jeunes feront l,objet d,une stratégie spéciale; le recours aux ONG compétents en la gestion post crise est à prévoir.
Ils faut se méfier d’un portait simpliste, TOUADERA comme certains intellectuels s’ils ne sont pas «  poussés par les brouettes » ont du constater ou ouïe dire que de BOGANDA jusqu’au régime intérimaire de SAMBA PANZA, tous les partis politiques sont expérimentés en Centrafrique;les bilans sont chaotiques, accablants, effroyables. Allant de la dictature, au parti unique ; puis de parti unique multi tendanciel au multipartisme. J’appel cela le savoir faire du politique centrafricain ?
Mais TOUADERA me prend de cour,eu égard au bilan négatif des différents partis politiques précités ,il se reconnaît dans aucuns d’entre eux, Il est indépendant et appartient au peuple Centrafricain seul le cœur de son combat.
Séduit par son sens de l’état et la grande exigence morale. Je lui souhaite un succès éclatant et lui rappel de ne pas tomber dans les travers du pouvoir.

De continuer à garder contact avec le peuple. Il ne faut pas qu’il s’enferme dans le palais et être au solde des pseudo conseillés .Enfin qu,il sache que, rare au monde; les gouvernants ont a disposition des forces internationales; au lieu de les laisser nourrir leurs yeux, en regardant les filles, il faut les occuper et leur rappeler incessamment, sous le drapeau leur mission première : la défense, le maintien de l’ordre et l’humanitaire en cas de besoin.

Fait à NANTES le 12 Février 2016
Évariste LAPAGO-ALAZGBO
Juriste/publiciste; Sympathisant de TOUADERA
Tel:003627656667
lapagoeva@yahoo.fr

 
Commentaires fermés sur CENTRAFRIQUE: TOUADERA EST LE CANDIDAT IDÉAL POUR LE RASSEMBLEMENT, LA PAIX, L’UNITÉ ET ÉVENTUELLEMENT UNE ESQUISSE DE DÉVELOPPEMENT DE LA RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE.

Publié par le 12/02/2016 dans Uncategorized

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :